Fana Soumah DG de la RTG : « le CNRD a ramené à la maison un serviteur inconditionnel », dit Fodé Tass Sylla

Fodé Tass Sylla, Fatoumata Tété Kéita et Fana Soumah ce vendredi à la RTG

« Le CNRD n’a fait que ramener dans la grande maison ceux qui voulaient être dans cette grande maison. Parce que ces dernières années, il faut le dire, beaucoup avaient quitté. Et, hier, tout le monde est revenu. Même les anciens qui avaient complètement quitté sont revenus. J’ai vu tout ce monde heureux et en train de danser ».

Nommé mercredi dernier directeur général de la RTG (radiodiffusion télévision guinéenne), le journaliste Fana Soumah incarne déjà ‘’l’unité’’ au sein de ce média d’Etat qu’il va désormais diriger. En tout cas, sa nomination à ce poste suscite de l’espoir pour des lendemains meilleurs à la RTG où même les anciens de la boîte manifestent des signes de satisfaction.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com hier, vendredi 12 novembre 2021, Fodé Tass Sylla, ancien directeur général de la RTG, a exprimé un sentiment de joie pour ce changement à la tête de la radiodiffusion télévision guinéenne. Ce doyen de la presse guinéenne a aussi souligné le caractère fédérateur de la nomination de Fana Soumah pour diriger la RTG. Mais, il a prévenu aussi que « ses faiblesses seront d’écouter les délateurs », même s’il assure ne pas voir son ancien stagiaire (Fana Soumah) emprunter une telle voie.

Décryptage !

Fodé Tass Sylla, ancien directeur de la télévision nationale

« Je trouve que c’est un bon choix, parce qu’il fallait quelqu’un qui connaît bien cette maison. Vous savez, la RTG, c’est la vitrine de la République de Guinée. C’est par là-bas que passent tous les textes majeurs du gouvernement, c’est par-là que les populations attendent les discours du président, les décrets, les communiqués des ministres et toutes les grandes décisions de la République. La RTG, c’est une maison qui appartient à tous les Guinéens, de l’intérieur comme de l’extérieur.

Donc, le choix à la tête de cette maison doit être très calculé et c’est ce que le CNRD a trouvé cette fois-ci. Parce que depuis que je suis à la RTG, je n’ai pas vu encore une joie comme hier. Je n’ai jamais vécu ça à la nomination d’un Directeur Général. Ça veut dire que les travailleurs de la RTG sont heureux de ce choix, parce que celui qui est là connaît la maison. Il a été stagiaire, reporter, animateur d’émission, présentateur du journal télévisé. Il connaît tous les problèmes et n’a pas besoin d’aller demander.

Connaissant tout cela et avec tous les conseillers qu’il a autour de lui, il pourra engager les démarches pour régler les problèmes. Il y a tout un tas de problèmes ; mais, que Fana Soumah maîtrise parfaitement, parce qu’il est dedans. Donc, son choix est excellent ; et, nous, on est très heureux que cela tombe sur un de nous.

Ses faiblesses seront s’il écoute les délateurs. S’il se laisse aller à former des clans comme ce qu’on a vécu ces dernières années. Mais, je ne crois pas que Fana soit cette personne, parce que je le connais personnellement. Il est mon jeune frère, il a été mon stagiaire, mon agent et donc je sais exactement de qui je parle et je sais de quoi il est capable. Je ne le vois pas entrer dans le schéma de la division. C’est pourquoi, hier, vous avez vu la joie qui était à la RTG, parce qu’on se dit que celui qui est là depuis plus de 20 ans, nous sommes ensemble…

Le CNRD n’a fait que ramener dans la grande maison ceux qui voulaient être dans cette grande maison. Parce que ces dernières années, il faut le dire, beaucoup avaient quitté ; et, hier, tout le monde est revenu. Même les anciens (qui avaient complètement quitté) sont revenus. J’ai vu tout ce monde-là heureux et en train de danser. Ça, ce n’est pas la personne de Fana Soumah ; mais, c’est pour dire au CNRD et ceux qui l’ont choisi qu’ils n’ont fait que rendre notre maison à ses véritables serviteurs inconditionnels et professionnels. Ce sont des serviteurs inconditionnels. Qu’ils gagnent ou qu’ils ne gagnent pas, ils sont au service de la nation. C’est ce que nous connaissons à la RTG.

Le fait qu’ils soient revenus, ça va booster ; parce que cette vitrine de Guinée doit servir le peuple de Guinée en montrant ce que le gouvernement fait de bien. Vous savez, il y a mille sites internet, mille radios et mille télévisions privées qui tapent sur le gouvernement. Mais, le seul outil de défense de ce gouvernement s’appelle la RTG. Le média de service public, c’est ça qui peut montrer ce que l’Etat fait de bien », a indiqué Fodé Tass Sylla.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS