Concours Miss monde : à la conquête de la couronne planétaire, Saran Bah demande le soutien du peuple de Guinée

Saran Bah, de son vrai nom Néné Mariama Saran Bah, est une reine de la beauté guinéenne. Elle est la candidate de notre cher pays au concours de beauté Miss monde, prévu du 21 novembre au 16 décembre 2021, à Porto-Rico, en Amérique latine. L’agence de communication DADIA a organisé une conférence de presse jeudi dernier, 11 novembre 2021, dans un réceptif hôtelier de la place, en vue d’accompagner la candidature de Saran Bah à ce concours miss monde, a constaté Guineematin.com, à travers une de ses journalistes.

 

Ce fut également l’occasion pour les organisateurs de demander au peuple de Guinée de soutenir sa reine de beauté prête à défendre les valeurs et la beauté de la guinéenne à cette 70 ème édition.

 

Elue 2ᵉ dauphine Miss Guinée en 2019 et Miss Guinée Canada en 2014, Saran Bah bénéficie déjà du soutien et de l’accompagnement de plusieurs partenaires, notamment l’Harmattan Guinée, Sokaf, Comigui, Elies Farm et Conakry capitale du livre, les représentants de toutes structures se sont engagés à soutenir la candidate guinéenne, afin de gagner ce concours mondial de beauté.

 

Visiblement touchée et très heureuse par les différents soutiens, Saran Bah a remercié ses partenaires et tous les Guinéens pour  leur accompagnement.

« Je tiens à remercier toutes les personnes ici présentes d’avoir pris le temps de venir ici afin de nous témoigner votre soutien et votre affection ainsi que votre sympathie. Cela nous touche énormément, merci beaucoup pour cet acte humain. Je précise que c’est un acte non seulement humain mais également patriotique. Soutenir ma candidature n’est pas soutenir forcément Saran Bah. Cette candidature va au -delà de ma personne mais c’est soutenir la Guinée toute entière. Puisque c’est la Guinée qui se manifestera à Miss monde à Porto Rico. Il m’a été donné l’honneur de représenter notre beau pays mais cet honneur est également un privilège et une grande responsabilité », a dit la candidate Saran Bah.

 

Par ailleurs, elle rassure les populations guinéennes de sa détermination à monter sur le podium et à porter la couronne, pour peu qu’elle soit soutenue à travers un vote massif de ses compatriotes à travers le monde.

« C’est un challenge que je compte mener à bien par la grâce de Dieu le Tout puissant. Miss monde est le concours international de beauté le plus vieux au monde. Il existe depuis 1951, avant que je ne naisse bien sûr.  Et sachez que j’ai toujours voulu participer à ce concours et je pense qu’en rêvant mais également en travaillant dur vers l’atteinte de ses objectifs, on y arrivera sûrement. On dit souvent, aides-toi et le ciel t’aidera. J’en appelle à toutes les personnes de bonnes volontés de soutenir la Guinée de quelque façon que ce soit afin que l’on puisse briller sur la chaîne internationale. Peu importe le concours dans lequel on se manifeste. Puisque lorsque qu’on représente le pays, c’est le visage du pays qui ressort. On apprend le pays à travers la personne ou les personnes qui vont le représenter. Je le dis souvent, je le réitère, lorsque je serai miss monde on ne dira pas Saran Bah, on ne m’appellera pas par mon prénom, on appellera aucune candidate par le prénom. Chacune d’entre nous sera appelée par son pays, sur mon écharpe il sera écrit quelque part, ici Guinée. Donc, je porterai avec moi les 12 millions de Guinéens à Porto Rico, car je les représente, car je suis eux ils sont moi. Nous sommes tous un et unique peuple indivisible et grâce à ça, grâce à cette unité, grâce à la compassion et l’hospitalité et la résilience qui nous caractérisent on va briller à miss monde », promet la candidate guinéenne.

 

Visiblement confiante de son succès, Saran Bah, a tenu à remercier ses partenaires, notamment le comité miss Guinée, représenté à cette conférence de presse par sa présidente, Johana Barry.

 

La candidate au concours Miss monde a eu l’honneur dimanche d’être nommée ambassadrice  de Conakry capitale du livre. Toute une fierté pour elle.

 

 

« Je suis une grande fane du livre ; et, pour moi, l’éducation est le socle de tout développement dans un pays. Qui dit éducation, dit lecture. Donc, il faut absolument faire la promotion de la lecture pour s’émanciper, grandir, se connaître, avoir des croissances… J’aimerai remercier mes amis et toute l’équipe et tout le monde pour avoir pu mettre ensemble nos capacités, nos compétences afin de permettre à la Guinée de briller à l’internationale », a-t-elle conclu.

 

Enfin, Bailo Danso, de l’Agence DADIA communication et organisateur de cette conférence de presse, a appelé tout le monde à soutenir la candidate Saran Bah au concours de Miss monde.

 

« Nous sommes des jeunes qui sont entrepreneurs dans le domaine de la communication. Malgré nos maigres moyens, nous avons accepté de soutenir cette belle dame. Tout ce qu’on a fait jusqu’ici, on l’a fait gratuitement, parce qu’elle le mérite. Aujourd’hui, la question qu’on doit se poser n’est pas qui a été présenté. Mais la personne représentée part au nom du pays, pour représenter la Guinée entière. Elle va représenter nos couleurs nationales (le rouge-jaune-vert). Il est important que tout le monde l’accompagne. C’est le message que j’ai à faire passer. Si elle gagne, c’est la Guinée qui aura gagné et si c’est le contraire c’est la Guinée de toutes les façons. Donc, nous prions Dieu qu’elle puisse nous ramener la couronne afin que nous puissions l’accueillir à l’aéroport avec la présence massive de tout le monde et de toutes nos autorités », a lancé son manager.

Déjà, et avant même la date du 21 novembre, retenue pour l’ouverture officielle du concours, le vote a commencé sur les différentes supports médiatiques préparés à cet effet.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS