CNT : le camp d’Abdoulaye Sow a déposé une liste de 5 candidats

Les autorités devraient se retrouver avec plusieurs listes de candidatures pour la représentation du mouvement syndical guinéen au Conseil national de la transition (CNT). Incapables de s’entendre pour élaborer une liste commune, les centrales syndicales vont en rang dispersé dans ce processus. L’unité d’action syndicale, une coalition regroupant sept centrales syndicales, a déposé ce vendredi, 19 novembre 2021, la liste de ses candidats.

Selon Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG (l’une des centrales membres de l’unité d’action syndicale), ces personnes ont été choisies sur la base de leur compétence pour aller servir le pays. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, cet après-midi.

Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG

« Nous avons présenté au nom du mouvement syndical guinéen, cinq candidats sélectionnés en fonction de beaucoup de critères. Ce sont des personnes qui ont le profil, qui ont les compétences nécessaires pour être membres du CNT, parce que la plupart d’entre eux sont des administrateurs ou des magistrats expérimentés. Ce ne sont pas aussi des gens fatigués, mais des gens qui sont dans des conditions d’apporter quelque chose à la nation à cette phase importante et cruciale de notre pays », a-t-il indiqué.

Le secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée en a profité pour régler une fois encore ses comptes avec l’autre faction de l’USTG, dirigée par Abdoulaye Camara. « L’autre USTG, dirigée par Abdoulaye Camara, est une centrale familiale. C’est l’USTG de la justice, l’USTG familiale. Mais la vraie USTG, c’est l’USTG où Louis M’Bemba Soumah, ancien secrétaire général de cette centrale syndicale, a organisé un congrès légal, c’est l’USTG qui occupe son siège depuis 1990. Vous savez, en Guinée, la justice est ce qu’elle est.

Vous avez vu le jugement familial, inacceptable, honteux pour notre pays, rendu récemment par la Cour d’appel de Conakry. Mais, nous pensons que les gens vont revoir leur copie pour que la vraie justice soit dite. En tout cas, nous, on estime que nous sommes très représentatifs, on a fait un travail de qualité, en termes de mémos, en termes de choix des personnes. Parce que nous avons choisi des gens capables, qui ont un cursus. Mais les autres qui sont composés de vieilles personnes très fatiguées veulent desservir le pays en envoyant là-bas des personnes pour dormir, alors qu’on y va normalement pour servir la nation », a dit Abdoulaye Sow.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS