Choix des représentants de la classe politique au CNT : « les critères se font par copinage », dénonce la CPR

Daniel Kolié, Président du parti CADRE

C’est le point noir qui a entaché la rencontre de la classe politique tenue ce lundi, 22 novembre 2021, à Conakry. La Coalition des partis pour la rupture (CPR), dirigée par Dr Faya Millimouno, a claqué la porte avant la fin des travaux. Elle rejette la clé de répartition des quinze places accordées aux partis politiques au CNT, dénonçant des critères basés sur le copinage. Selon Daniel Kolié, le chef de la délégation de cette coalition politique, Dr Ousmane Doré, président du parti MND et meneur des négociations, a violé les principes établis dès le départ.

 « Nous sommes sortis, parce que nous ne sommes pas d’accord avec ce qui est en train de se passer. Puisque nous le savons tous, toutes les coalitions politiques aujourd’hui, ont les mêmes forces politiques. Donc, par rapport à la clé de répartition qui a été définie, nous sommes partis sur la base que chaque coalition devait avoir deux représentants. Ainsi, il restera un représentant que nous allons répartir en fonction bien sûr d’une élection ou d’une tombola. Jusque-là, c’était ce critère qui prévalait dans la salle. Soudain après la pause, nous sommes revenus et nous avons constaté que le médiateur avait complètement changé ces critères (…).

Les critères se font par copinage. Ceux qui se connaissent se disent telle personne doit prendre telle sans pourtant respecter les critères que nous avons définis. Il a ramené d’autres répartitions qui ne nous convenaient pas. Malgré tout ce que nous avons fait, on ne s’est pas fait attendre, il est resté catégorique. Et nous pensons que nous ne pouvons pas aujourd’hui rester autour de la table pour traîner les pas étant donné que la date butoir pour le dépôt des dossiers est presque déjà arrivée », a déclaré le représentant du camp de Dr Faya Millimouno à ces négociations.

Il annonce que la Coalition des partis pour la rupture (CPR) va se réunir dans un bref délai pour constituer la liste de ses candidats et la déposer au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. « Nous allons partir constituer notre liste. Comme on le sait, c’est le profil des candidats qui compte beaucoup plus. Au niveau de la CPR, nous avons déjà sélectionné des personnes qui ont la capacité d’apporter beaucoup plus leur contribution dans le cadre de tout ce qui va se passer au niveau du CNT. Donc, nous allons déposer à partir de demain notre liste », a fait savoir Daniel Kolié.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com 

Tel : +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS