Répartition des 15 places des partis politiques au CNT : « ça reflète à peu près la réalité » (Fodé Oussou)

Joie et satisfaction, ce sont les sentiments exprimés par Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, au sortir de la réunion des acteurs politiques, ce lundi 22 novembre 2021, à Conakry. Une rencontre qui leur a permis de répartir les quinze places accordées aux partis politiques au Conseil national de la transition (CNT). Ce proche de Cellou Dalein Diallo a estimé que la clé de répartition reflète à peu près la réalité sur le terrain, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

« Ceux qui s’attendaient à ce que la classe politique ne s’entende pas ont déjà eu leur résultat. Nous sortons d’une réunion, au cours de laquelle nous nous sommes entendus sur une clé de répartition, qui tient compte du poids électoral et de la participation aux élections. C’est vrai, un parti politique peut être à tous les autres partis politiques, parce que nous avons tous des agréments. Mais, ce qui fait la différence entre les partis politiques, c’est la participation aux élections et le poids électoral, c’est incontestable.

Et je pense que ce résultat-là (la clé de répartition) reflète à peu près la réalité. L’objectif, c’est de désigner des Guinéens qui vont aller au CNT, parler d’une seule voix et défendre les positions de la classe politique guinéenne. Pas seulement les partis politiques, mais qui vont aussi défendre la Guinée. Donc, pour moi, c’est un grand jour et j’en profite pour féliciter et remercier le médiateur, M. Ousmane Doré, qui s’est engagé et qui est parvenu à mettre la classe politique ensemble », a-t-il déclaré.

L’ancien député ajoute que la classe politique fera le nécessaire pour déposer la liste de ses représentants avant jeudi, la date butoir pour dépôt des candidatures. « Je pense que ces résultats-là vont être déposés avant jeudi. Ça veut dire qu’on va préparer les dossiers de nos candidats, on va se retrouver, on va faire une seule lettre avec tous les dossiers et on va constituer une délégation qui va aller déposer ça à qui de droit. Je suis convaincu que le CNRD est aussi capable de regarder, parce qu’on est des Guinéens, on connaît qui est qui et qui représente quoi ».

Le vice-président de l’UFDG en a profité pour répondre aux formations politiques qui n’ont approuvé cette clé de répartition. « Si certains partis politiques ne veulent pas rester dans la coalition, ne veulent pas discuter avec nous, mais chacun n’a qu’à aller déposer son dossier. Ceux qui vont aller déposer leurs dossiers, s’ils disent qu’ils ont droit à quatre, à cinq ou à six places, il est de leurs responsabilités de donner les critères sur lesquels ils se sont basés pour dire qu’ils doivent avoir quatre ou cinq. Chacun doit avoir le nombre de représentants qu’il mérite », a dit Dr Fodé Oussou Fofana.

A rappeler que la CORED (la coalition dirigée par Mamadou Sylla) et de la CPR (la coalition dirigée par Dr Faya Millimouno) n’ont pas signé le document qui a sanctionné la rencontre de ce lundi. Ces deux alliances politiques se sont retirées des négociations ayant abouti à cette clé de répartition, dénonçant le non-respect de ce qui a été convenu au départ.

Mohamed Guéasso Doré pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS