Abdoulaye Yéro Baldé

Originaire de la commune urbaine de Télimélé, Abdoulaye Yéro Baldé, communément appelé ‘’Baldé info’’ est un homme devenu très célèbre à travers les informations qu’il donne en langue nationale Pular, via les réseaux sociaux. Il a pris son envol dans le ‘’métier d’informer’’ au tout début de la propagation du Covid-19 aux Etats-Unis. Et, aujourd’hui, il a son public qui le suit à travers les quatre coins du monde ; et, ses ambitions ont évolué. D’ailleurs, Baldé Info est en passe de créer un Groupe de Médias.

Au quartier Wanindara (dans la haute banlieue de Conakry) où un reporter de Guineematin.com l’a rencontré samedi denier, 20 novembre 2021, Abdoulaye Yéro Baldé se rappelle de ses débuts, ce premier jour où il a commencé à informer les gens (notamment ses compatriotes Guinéens) en langue pular sur les réseaux sociaux. A l’époque, assure-t-il, rien ne lui laissait croire que c’était le début de sa célébrité dans le domaine de l’information qui est une prédilection des médias.

Abdoulaye Yéro Baldé

« C’est le 13 mars 2020 que j’ai commencé à donner les informations à partir du Bronx, aux Etats-Unis. A l’époque, le coronavirus faisait assez de victimes, notamment dans notre État. Ils nous ont soumis en confinement pendant des mois. Puisque je ne pouvais plus sortir, et sachant que depuis mon jeune âge j’aimais les informations, je me suis dit qu’il y a beaucoup de personnes dans cette situation et ils ne comprennent aucune langue étrangère. Je me suis dit qu’il faut partager mes informations dans ma langue. Et, à l’époque, j’avais ajouté que si ça convenait aux auditeurs, j’allais poursuivre ; mais, au cas contraire, j’allais arrêter », se souvient Baldé Info.

Selon lui, ce coup d’essai a été un coup de maître. Car, il a eu de nombreuses réactions d’encouragement des auditeurs, tous l’appelant à continuer à les informer. Et, aujourd’hui encore, les auditeurs continuent à se bousculer sur ses canaux de communication.

« Les gens m’ont appelé de partout pour me dire : nous aimons ton travail, il ne faut pas abandonner. Aujourd’hui, je suis suivi dans le monde entier», a expliqué Baldé Info.

Cet informateur en langue Pular assure que ce travail ne passe pas sans difficultés ; mais, qu’il est obligé de continuer pour satisfaire ses auditeurs.

« Pendant que je suis en Guinée, c’est une torche que j’utilise parfois pour passer les informations ; parce que le courant n’est pas stable. Malgré tout, je n’aime pas que les auditeurs restent sans être informés », assure monsieur Baldé.

Pour avoir les informations qu’il diffuse, Abdoulaye Yéro Baldé dit disposer des « correspondants » dans plusieurs pays. « Tout ce qui se passe, dès que l’information tombe, j’ai quelqu’un qui m’appelle. Et, mon secret, c’est que je ne diffuse pas une information sans la vérifier. Je vérifie les informations avant de les publier pour éviter d’être démenti, d’où le retard des certaines d’entre elles », ajoute-t-il.

A l’avenir, monsieur Baldé n’exclut pas de créer un groupe de média pour continuer à servir. « Même pendant mon séjour à Télimélé, il y a quelques jours, des compatriotes se trouvant en Angleterre ont émis l’idée d’élargir mon travail pour en faire un Groupe média (la radio et la télé). Il y a déjà une équipe qui est en train de travailler sur le projet. C’est mon espoir et ma vision à l’avenir, si les moyens me le permettent », annonce le doyen.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin