Hadja Marie Samoura

L’arrivée du Colonel Mamadi Doumbouya au pouvoir le 5 septembre dernier est un évènement salué aussi bien en Guinée qu’à l’étranger où des millions de Guinéens vivent. Estimés à plus d’un millions de personnes en Mauritanie, les Guinéens se trouvent confrontés à d’énormes problèmes administratifs et juridiques, à l’instar des nombreux Guinéens qui vivent à l’extérieur sans la moindre présence de l’Etat guinéen pour assurer leur défense en cas de difficultés.

Hadja Marie Samoura, une sage-femme guinéenne vivant dans ce pays d’Afrique de l’Ouest depuis 1971, a contacté Guineematin.com, pour faire part d’une lettre ouverte adressée au Président de la transition.

Dans cette correspondance, la Vice-présidente du Haut conseil des Guinéens en Mauritanie sollicite auprès des autorités guinéennes la création en Mauritanie d’une représentation diplomatique, capable de répondre aux aspirations de tous ses compatriotes qui y résident.

Faut-il le rappeler que l’Ambassade de Guinée basée à Dakar, au Sénégal, et qui couvre territorialement la Mauritanie et d’autres pays, a du mal à remplir correctement sa mission vis-à-vis des Guinéens vivant dans ce pays du Sahel.

Merci de lire la lettre ci-dessous :

 

Lettre de Hadja Marie Samoura

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin