Julien Yombouno, nouveau ministre du Travail et de la Fonction publique

Après les forces de défense et de sécurité, les autorités de la Transition font aussi le ménage à la Fonction publique. Le gouvernement a recensé 6300 fonctionnaires de l’Etat qui doivent aller à la retraite à la fin de cette année. L’information a été confirmée par le ministre du Travail et de la Fonction publique ce mercredi, 24 novembre 2021, chez nos confrères de Djoma médias.

« C’est un processus ordinaire de gestion des ressources humaines de la Fonction publique. Conformément à la loi 027 en son article 116, lorsqu’un fonctionnaire atteint l’âge conclu pour aller à la retraite, il va naturellement à la retraite. Ainsi, pour les professionnels de rang magistral, c’est 75 ans ; les personnels de la hiérarchie A partent à la retraite à l’âge de 65 ans ; les fonctionnaires des hiérarchies B et C, et les contractuels temporaires et permanents partent à la retraite à l’âge de 60 ans. Donc les 6300 concernés iront à la retraite à partir du 1er janvier 2022. Ils sont encore en service jusqu’au 31 décembre 2021 », a indiqué Julien Yombouno.

Le ministre précise que le recensement de ces fonctionnaires, admis à faire valoir leur droit à la retraite, a été fait en l’espace de deux semaines par le service informatique de son département, la direction nationale de la Fonction publique et la direction des ressources humaines du ministère du Travail et de la Fonction publique.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin