C’est demain, jeudi 25 novembre 2021, que la « Plateforme des partis politiques rassemblés » va déposer la liste de ses candidats au Conseil national de la transition (CNT). Une liste commune comprenant treize membres, dont huit issus des coalitions politiques ANAD (dirigée par Cellou Dalein Diallo) et RPG Arc-en-ciel (l’ancienne mouvance présidentielle). Cette liste a été validée au cours d’une réunion tenue ce mercredi, à Conakry, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Deux jours après la rencontre qui leur a permis de s’entendre sur la clé de répartition des quinze places accordées aux partis politiques au CNT, les coalitions politiques se sont retrouvées cet après-midi au bureau de Dr Ousmane Kaba (président du PADES) pour finaliser le travail. Chaque coalition est venue avec les noms et dossiers de ses candidats, répartis comme suit :

ANAD : UFDG (2), UPG (1), UGDD (1) ; RPG Arc-en-ciel : RPG (2), UPR (1), GRUP (1) ; COPED : PADES (1), RRD (1) ; FNDC politique : UFR (1), PEDN (1) ; AD : FIDEL (1). Les participants à la rencontre ont examiné et validé les dossiers de tous les candidats, avant d’établir la liste commune qu’ils vont déposer demain, jeudi, au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

« Une réunion tenue ce mercredi 24 novembre, a permis à l’ensemble des acteurs d’examiner les dossiers de présentation des candidats proposés par les coalitions et de les valider, en prenant en compte les critères de compétence et de probité morale. La plateforme des partis politiques rassemblés exhorte les autorités à entériner les soumissions ci-jointes qui représentent globalement l’accord d’une large proportion de la classe politique de notre pays », ont-ils mentionné dans leur rapport final.

A rappeler que l’Inter coalition politique (ICP), composé de quatre coalitions, dont celle de Mamadou Sylla, Bah Oury, Mamadou Baadiko Bah, Dr Makalé Traoré…, a décidé aussi de déposer sa liste, avec une clé de répartition différente de celle du camp de Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Dr Ousmane Kaba et Cie. De son côté, la Coalition pour la rupture (CPR), dirigée par Dr Faya Millimouno, a décidé également de déposer sa propre liste, comprenant deux noms.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin