Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mercredi 24 novembre 2021, le corps d’un jeune homme a été retrouvé à Djedjenbouré, un secteur de la commune rurale de Kalaboui, dans la préfecture de Boké. Ce corps était allongé non loin de la voie ferrée. Il a été identifié comme celui de Oumar Camara alias ‘’Fodé Kareka’’, un maçon âgé d’une trentaine d’années, marié à une femme et père de sept (7) enfants.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est aux environs de 3 heures que ce corps a été découvert. Et, il porte plusieurs blessures.

Pour l’heure, on ignore les causes et les circonstances dans lesquelles Oumar Camara a trouvé la mort. Mais, quatre personnes (dont filles) ont été interpellées dans la matinée de ce mercredi par la gendarmerie pour des fins d’enquêtes.

Cependant, l’arrivée des autorités locales (le sous-préfet et le maire de Kolaboui) et l’équipe de la protection civile sur le lieu de cette découverte macabre a mis les jeunes de Djedjenbouré en colère.

« Les jeunes ont chassé le sous-préfet et le maire, ils ont barricadé la route. En ce moment, la route de Kamsar est bloquée. Les jeunes accusent les autorités d’avoir manifester moins d’égard pour ce corps. Parce qu’elles ont été informées aux premiers instants de la découverte de ce corps, mais le matin que le sous-préfet et le maire sont venus sur le lieu », a expliqué une source locale à Kolaboui.

A noter que Oumar Camara est originaire de Diassia, une localité très proche du lieu où sa dépouille a été retrouvée.

De Boké, Mamadou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin