Dans le but de renforcer le système éducatif guinéen à la base, la société Rusal/COBAD (Compagnie des Bauxites et d’Alumine de Dian Dian) a précédé hier, mercredi 24 novembre 2021, à la cérémonie d’ouverture symbolique d’une école primaire de 3 salles de classe et un bureau, entièrement équipées, des latrines, un logement pour le directeur de l’école, un forage et un import lot de kits scolaires destinés aux élèves du secteur Dougoula, dans la sous-préfecture de Kamsar, préfecture de Boké. La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités régionales et préfectorales de Boké, ainsi que celles de la sous-préfecture de Kamsar, rapporte Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

C’est un ouf de soulagement pour les autorités et les élèves du secteur de Dougoula, dans la sous-préfecture de Kamsar. La société Rusal/COBAD vient de leur remettre symboliquement une école de 3 salles de classe, équipée, un forage, un logement pour le directeur et des kits scolaires pour les élèves.

Au nom du ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Moriba Sidibé, l’Inspecteur régional de l’éducation de Boké, a vivement remercié la société donatrice, Rusal/COBAD.

« À l’heure actuelle, l’éducation guinéenne est dans des problèmes en ce qui concerne l’enseignement-apprentissage. Une société qui a la volonté de construire une école de trois salles de classe pour permettre aux élèves guinéens de suivre attentivement les cours, il faut féliciter cette société. Il faut encourager toutes les sociétés et les ONG qui sont en Guinée pour qu’elles nous aident. Si cette société (Rusal/COBAD) est encouragée, elle peut faire mieux au bénéfice des populations. Et ce que je vous demande, c’est de bien entretenir ce que vous avez obtenu. C’est ce qui peut encourager le donateur. Il faut que cette école soit propre, une école digne, qui pousse les donateurs à faire mieux », a souhaité monsieur Sidibé.

Heureux de remettre cette école aux bénéficiaires, Oleg Pochikaev, le Directeur général de Rusal/COBAD, a précisé que la réalisation a coûté plus de 530 millions de francs à la Fondation Rusal-Guinée. « Cette école où nous sommes actuellement a été construite et complètement équipée par notre société en 2020. COBAD a dépensé plus de 530 millions de francs pour la réalisation de ce projet social visant à renforcer le système éducatif guinéen ; mais, en raison des restrictions sanitaires liées au Covid-19, nous n’avons pas pu l’ouvrir », a indiqué Oleg Pochikaev.

D’ailleurs, le DG de Rusal/COBAD a rappelé l’importance particulière que sa société accorde à l’éducation en Guinée. « Depuis 2011, nous déployons un programme éducatif spécial ‘’Bourse Rusal’’ grâce auquel les jeunes Guinéens doués se voient enseigner gratuitement dans les établissements russes d’enseignement supérieur.  Toutes les dépenses liées aux études, à l’hébergement et au paiement des bourses aux étudiants ont été prises en charge par Rusal. La totalité de plus de 10 millions de dollars sera dépensée par notre société pour développer les programmes ‘’Bourse de Rusal-2011’’ et ‘’Bourse de Rusal-2018’’ », explique-t-il devant les autorités régionales.

Par ailleurs, Oleg Pochikaev a informé l’assistance que depuis le lancement du projet Dian-Dian en 2018, sa société a réussi à mener des dizaines d’autres projets sociaux dans sa zone de présence. « Ont été construits 9 nouveaux forages dans les districts de Kamakouloun, de Bouléré  d’Aye-Koye, de Kourawel et de Lavage. A côté de cela, des terrains de sport dans les secteurs de Dougoula, de Dian-Dian et une assistance financière a été octroyée aux coopératives agricoles et associations religieuses des districts de Kamakouloun et de Guildhé. Notre société a aussi débloqué et alloué plus de 5,2 milliards de francs guinéens (sous forme de cotisations) au Fonds d’appui aux projets de développement local (Fodel) », a-t-il ajouté, avant de remercier les autorités de la région ainsi que les populations de leur zone d’exploitation pour leur soutien.

Appréciant la qualité des infrastructures, le gouverneur de Boké, le Colonel Sékouba Trésor Camara, a invité les populations à encourager les donateurs et à éviter tout mouvement de protestation pouvant compromettre la réalisation d’autres projets d’intérêts commun par Rusal/COBAG. « Cet établissement n’a rien à envier aux établissements des grands centres. Il suffit tout simplement une organisation, que les gens se donnent la main pour l’entretien de cet établissement pour qu’il perdure et pour qu’on encourage les donateurs à en faire plus. C’est difficile de concevoir, lorsque vous donnez une infrastructure digne de nom à une localité et que cette infrastructure reste sans être entretenue. Je sais que le cas de Dougoula fera exception à cette mauvaise règle. Je sais aussi que Rusal/Cobad n’est pas à sa première expérience en ce qui concerne une assistance à une localité ; mais, nous vous demandons d’entretenir cette relation avec cette société. Ça nous permettra de profiter de leur expérience et de leur bienfaisance. Le Col. Mamadi Doumbouya a toujours demandé à ce que les Guinéens se donnent la main, qu’on se pardonne, qu’on accepte les expatriés qui vivent avec nous sur le territoire guinéen, qu’on leur prouve qu’ils sont chez eux pour que cette relation continue. Ce n’est pas les révoltes sporadiques, ce n’est pas les mouvements de contestations qui peuvent garantir ce rapport », a dit le gouverneur.

La cérémonie a pris fin par des prières et bénédictions en faveur pour la paix dans le pays.

Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin