A l’occasion d’une visite dans la zone de convergence de Kindia, une mission conjointe du Système des Nations Unis en Guinée a procédé, lundi dernier, 22 novembre 2021, à la remise d’un « don d’intrants de santé et des motos » à trente (30) structures sanitaires de la région de Kindia. Ce don entre dans le cadre de l’accompagnement du Système des Nations Unies à la Guinée, pour assurer la continuité des services dans le contexte de l’épidémie de COVID-19. Il s’inscrit également dans le sillage de la mission de l’UNFPA qui, à travers le projet « continuité des services de SRMNIA-N dans le contexte COVID-19 des régions de Kindia et Kankan », appuie la mise en œuvre du plan de continuité des services (SRMNIA) en Guinée, rapporte un des correspondants de Guineematin.com à Kindia.

La cérémonie de remise de cet important don a eu lieu en présence des autorités administratives et sanitaires de la région de Kindia. C’était dans la cour de l’hôpital régional où de nombreux citoyens de la cité des agrumes étaient regroupés pour accueillir et féliciter cette mission du Système des Nations Unies, conduite par Madame Corinne Delphine NDaw, la représentante Résidente de l’UNFPA en Guinée.

« Ce précieux don d’intrants de santé et des motos entre dans le cadre de la poursuite de la lutte contre le coronavirus qui a tant endeuillé en Guinée et dans le monde. Donc, c’est lieu et le moment de remercier et de rendre hommage à l’Agence du système des Nations Unies qui ne ménage aucun effort pour accompagner nos populations dans l’accès aux services sociaux de base, notamment la santé, en nous offrant des intrants de santé. Je voudrai, au nom des autorités régionales, vous remercier, vous encourager et vous rassurer que ces intrants seront utilisés à bon escient et exclusivement pour l’amélioration des conditions d’accès à la santé des populations vulnérables », a dit Dr Doman Traoré, le Directeur de cabinet du gouvernorat de Kindia. 

Pour assurer la continuité des services dans le contexte COVID-19 en Guinée, l’UNFPA appuie la mise en œuvre du plan de continuité des services SRMNIA-N, à travers le projet « continuité des services SRMNIA-N, dans le contexte COVID-19, dans les régions de Kindia et Kankan ». Et, dans cette mission, l’UNFPA bénéficie du financement de la Banque Mondiale et l’accompagnement de l’ensemble des Agences du Système des Nations Unies. C’est dans ce cadre d’ailleurs que la présente mission conjointe du Système des Nations Unies séjourne dans la cité des agrumes pour exprimer cette solidarité et procéder à la présente remise de don.

« Nous sommes ici (à Kindia) comme membre d’une délégation conjointe du système des Nations unies en Guinée, qui comprend également monsieur le représentant résidant de l’OMS et monsieur le chargé de programme gouvernance du PNUD pour la Guinée. Ce qui nous a emmené à Kindia est de deux ordres : c’est d’abord pour  démontrer l’esprit d’équipe des Agences des Nations Unies qui travaillent ensemble pour accompagner les populations à la base. Et, la deuxième chose concernant spécifiquement Kindia, qui est une zone de convergence pour le Système des Nations unies, une zone où c’est important pour nous de nous imprégner des réalités pour voir comment est-ce qu’ensemble on pouvait inter juger l’accompagnement que font l’ensemble des Agences des Nations Unies présentes, et singulièrement UNFPA qui accompagne les questions liées à la santé maternelle, à la santé reproductive et à la question de la réalisation du potentiel de la jeunesse… L’UNFPA qui a pour mandat, en travaillant de concert avec l’ensemble des  partenaires au développement sur des questions liées à la population, est un des éléments clés pour s’assurer de la santé maternelle, de l’accès à la santé de la reproduction, mais également à la réalisation de la dividende démographique… Grâce à la généreuse donation de la Banque mondiale et à travers le ministère de la santé et ses organes décentralisés cette donation en intrants va nous permettre d’avoir  des kits de dignité, également des kits de la santé de reproduction au bénéfice des populations les plus vulnérables. La Guinée est un pays qui a un des plus forts taux de violences basées sur le genre et des centaines de pratiques néfastes vis-à-vis des femmes… Donc, toutes ces interventions démontrent l’engagement des Nations unies à œuvrer ensemble pour la continuité des services de base, mais également pour créer un climat propice à l’atteinte de développement durable », a indiqué Corinne Delphine NDaw, la représentante Résidente de l’UNFPA en Guinée.

Pour la cheffe de la mission du Système des Nations Unies à Kindia, il y a lieu de dire que les objectifs ont été atteints, notamment en tenant compte la solidarité de l’équipe des Nations Unies à Kindia et le niveau de responsabilité autorités, des jeunes et des femmes, qui sont tous conscients des défis et l’engagement qu’il faut pour les surmonter. Et, Corinne Delphine NDaw espère que « dans les prochains mois, les programmes des Nations unies vont se renforcer ». D’ailleurs, avant de prendre congé des populations de Kindia, elle a exprimé la volonté du Système des Nations Unies dans la transition en cours en Guinée pour faire évoluer les questions relatives aux femmes et jeunes.

« La Guinée est constituée en majorité des jeunes et des femmes. Donc, des questions portant sur la jeunesse et les femmes sont au cœur de cette continuité, d’où l’importance de savoir comment nous assurer de la pertinence de nos interventions à l’endroit des femmes et des jeunes dans cette période particulière », a dit Corinne Delphine NDaw.

Prenant la parole à cette cérémonie, Dr Diaka Mamady Cissé, le directeur général de l’hôpital de Kindia, a exprimé la joie et l’engagement des travailleurs de sa structure sanitaire à faire bon usage des intrants qui viennent d’être mis à leur disposition.

« Je veux exprimer, au nom de l’ensemble des travailleurs de l’hôpital régional de Kindia, la joie qui est la nôtre… Nous prendrons l’engagement, au nom de tous les travailleurs ici, de discipliner les équipements qui sont ici présents (les pagnes, les textiles, les équipements biomédicaux…) dans le cadre de la lutte contre la prévention des infections et des commodités pour les enfants et les femmes qui ont été victimes de viol… Ce don sera utilisé à bon escient et nous souhaitons un suivi rapproché par les services vous représentant dans la région de Kindia », a déclaré Dr Diaka Mamady Cissé. 

A noter qu’au cours de son séjour à Kindia, la mission conjointe du Système des Nations Unies a rencontré les partenaires des différents ministères sectoriels et les organisations des femmes et des jeunes de la cité des agrumes. La mission a également visité le centre du SCAD (service civique d’action pour le développement) de Kindia.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel : 628 51 67 96

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin