Meurtre d’un imam à Mali : 6 personnes interpellées, un suspect recherché

A Mali, la gendarmerie tente d’identifier l’auteur du meurtre de l’imam de Bamba Missidè, un secteur du district de Bamba Sâbèrè, dans la sous-préfecture de Dougountounny. C’est dans ce cadre que six personnes, dont quatre membres de la famille de la victime ont été interpellées pour être entendues. Les enquêteurs recherchent également un autre jeune, considéré comme suspect, en raison d’un antécédent entre lui et le leader religieux. L’information a été donnée par l’officier de police judiciaire qui pilote l’enquête, dans un entretien qu’il a accordé ce vendredi, 26 novembre 2021, au correspondant de Guineematin.com à Labé.

 

« Hier (jeudi) matin, je suis reparti à Bamba Sâbèrè, où s’est produit le drame, pour la suite des enquêtes. Quand j’ai rendu compte à ma hiérarchie de ce que j’ai trouvé sur le terrain, ils m’ont instruit de faire en sorte que les présidents des districts de Boullèrè et de Bamba Sâbèré soient entendus à Mali centre. En plus, les trois femmes du défunt et son fils qui a été le premier à découvrir le corps de son père sont aussi attendus à Mali pour être entendus. Le jour de l’enterrement de l’imam, Thierno Abdoulaye Diallo, mercredi dernier, il a été demandé à la population si elle connaissait quelqu’un qui avait un antécédent avec l’imam.

 

Dans les débats, on a compris que la victime avait donné sa fille en mariage à un jeune. Mais, comme ils ne se sont pas compris, l’imam a retiré sa fille pour la lui donner à un autre. Cette haine était là. On n’écarte aucune piste dans les enquêtes, car déjà, ce dernier n’a même pas assisté à l’enterrement de son ancien beau-père, personne ne sait où il est. Actuellement, nous sommes à sa recherche, car il est suspect dans cette affaire. Donc, nous continuons les enquêtes, car il faut que les coupables soient retrouvés », a déclaré le commandant Toupou Péma, commandant de la gendarmerie de Dougountounny. 

 

C’est dans la soirée du mardi dernier que Thierno Abdoulaye Diallo, premier imam de Bamba Missidè, a été retrouvé mort, son visage blessé et ensanglanté, dans son champ situé non loin de son village. Mort à l’âge de 80 ans, le leader religieux laisse derrière lui trois veuves et seize enfants.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS