Youssouf Boundou Sylla : « nous sommes résolus à relever les défis les plus importants »

Dr Youssouf Boundou Sylla, nouveau secrétaire général du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle

Nommé hier par le colonel Mamadi Doumbouya, Dr Youssouf Boundou Sylla a pris fonction ce vendredi, 26 novembre 2021. Le nouveau secrétaire général du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a pris l’engagement de travailler à relever les défis les plus importants, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Le ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a un nouveau secrétaire général. Dr Youssouf Boundou Sylla a été installé dans ses fonctions, ce vendredi 26 novembre 2021. Ce journaliste et consultant international a promis de s’investir pour le rayonnement de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Dr Youssouf Boundou Sylla, nouveau secrétaire général du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle

« Je m’engage ici et maintenant, à œuvrer sous l’autorité de monsieur le président de la République, du Premier ministre, chef du gouvernement, de mon ministre et de l’ensemble de mes collaborateurs directs et indirects, au rayonnement de l’enseignement technique et de la formation professionnelle dans notre pays. En effet, compte tenu des ambitions de notre pays de devenir une nation exemplaire dans la sous-région et dans le monde, il nous faut qualifier et valoriser l’enseignement technique et professionnel dont l’importance n’est plus à démontrer pour la lutte contre le chômage, la construction et le développement socio-économique de notre pays.

Nous sommes donc résolus à relever les défis les plus importants dans ce domaine pour répondre aux attentes des autorités et de la population. Les priorités ont été déjà déclinées par le ministre de l’enseignement technique dès le jour de sa prise de fonction. Je m’investirai activement dans l’accomplissement de celles-ci, conformément à la lettre de mission du Premier ministre, la vision du CNRD et celle du président de la République », s’est engagé Dr Youssouf Boundou Sylla, qui appelle les travailleurs de son département à une « collaboration franche, sincère et loyale, pour relever les défis de la transition dans le secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ».

Alpha Bacar Barry, ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle

Présent à cette cérémonie, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a remercié le secrétaire général sortant, avant de souhaiter la bienvenue à celui entrant. Alpha Bacar Barry a mis l’occasion à profit pour interpeller son nouveau collaborateur sur les défis qui l’attendent. « Je voudrais dire surtout à mon cher ami et frère, Dr Sylla, que la situation de l’enseignement technique et de la formation professionnelle n’est pas si reluisante que l’on le croit. Nous sommes les orphelins d’un système, nous sommes à la traîne et nous sommes aujourd’hui dans un grand besoin de reconstitution et de refondation.

Notre secteur est oublié, il faut le mettre à la lumière pour que tout le monde puisse comprendre que la Guinée ne se construira pas sans des ouvriers de qualité, sans des enfants intégrés, sans une réinsertion socioprofessionnelle de ses enfants. La Guinée ne se développera pas si nous n’avons pas une main d’œuvre qualifiée, si nous n’avons pas une force de travail capable de prendre en charge notre économie réelle et surtout la production nationale. La situation est donc celle-là : nous avons une situation où nous avons des écoles sans programmes, qui n’ont pas d’infrastructures, qui n’ont donc pas de salles de classe.

Nous avons vu des écoles qui accordaient une très petite place à l’hygiène et à la salubrité dans laquelle les enfants devraient pouvoir évoluer. Nous avons des écoles qui ne connaissent pas le digital, qui n’ont jamais vu pour certaines d’entre elles, du contenu du digital. Nous avons des écoles qui sont très mal gérées. Nous avons des écoles qui sont vétustes, qu’il faut réhabiliter. Nous avons un système éducatif où des hommes et des femmes se sont employés pendant les trente et quarante dernières années à travailler très dur, à travailler sans rémunération, et qui ont atteint aujourd’hui l’âge d’aller à la retraite. Et nous avons donc l’obligation de reconstituer la relève et de qualifier le fond et la démarche de formation », a dit le ministre.

Après cette cérémonie solennelle, Dr Youssouf Boundou Sylla a été installé dans son nouveau bureau.

Dr Youssouf Boundou Sylla, nouveau secrétaire général du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS