Dounet (Mamou) : un élève retrouvé mort dans le fleuve Bafing

Un collégien a été retrouvé mort ce samedi, 4 décembre 2021, dans le fleuve Bafing, à Dounet, une sous-préfecture de Mamou. Le jeune homme était porté disparu depuis quatre jours. Il serait mort par suite de noyade.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, Alpha Ousmane Barry, élève en classe de 7ème année au collège de Dounet, n’avait pas donné de ses nouvelles depuis mardi dernier. Ce jour-là, à son retour de l’école, à 12 heures, il est allé se changer chez sa tante (qui habite à Dounet centre) et est revenu au marché hebdomadaire de la localité.

Il a branché son téléphone, puis a confié ses cahiers et sa tenue à son ami, Ousmane Barry, qui habite le même village que lui, avant de partir pour une destination inconnue. Après une longue attente et des recherches infructueuses, son ami est rentré avec sa tenue et ses cahiers dans leur village, situé à 4 kilomètres de Dounet centre. Et ce n’est que ce samedi, aux environs de 12 heures, que son corps a été retrouvé flottant sur les eaux du fleuve Bafing.

Lorsque son ami est rentré avec ses cahiers et sa tenue au village, Thiankoy, sa marâtre est sortie à sa recherche, informant les gens qu’elle n’avait pas vu son enfant. C’est ainsi que l’information a été propagée et des recherches ont été engagées. Et aujourd’hui, les gens sont venus au bord du fleuve et ils ont vu le corps flottant sur l’eau. Ils ont informé le maire qui, à son tour, m’a informé. Le chef du centre de santé est venu avec son équipe pour remonter le corps et voir s’il n’y a pas de traces sur lui. Après le constat, ils ont conclu qu’il s’agit d’un cas de noyade », a expliqué l’Adjudant Kalil Konaté, le sous-préfet de Dounet.

Après cette noyade, l’autorité sous-préfectorale décide d’interdire l’accès à cette partie du fleuve Bafing, très fréquentée par les jeunes. « A partir d’aujourd’hui, nous allons interdire aux enfants d’aller là-bas. Nous allons d’abord sensibiliser les citoyens à la mosquée, au marché et dans tous les lieux publics, avant de passer à la vitesse supérieure. Car, tout enfant qui sera trouvé désormais au bord du fleuve, sera interpellé et déposé dans les locaux des services de sécurité pour une correction », a annoncé le sous-préfet.

De Dounet (Mamou), Boubacar Ramadan Barry pour Guinematin.com

Tél : 625698919/657343939

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS