Chavirement d’une pirogue à Kindia : un père de famille porté disparu

Une petite pirogue transportant deux personnes et une chèvre a chaviré samedi soir, 4 décembre 2021, dans la sous-préfecture de Samaya, à Kindia. L’une des personnes, un père de famille d’une cinquantaine d’années, est toujours porté disparu, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

L’accident s’est produit à 20 heures pendant que la victime, N’Fasory Galangni, était dans la pirogue avec un petit garçon et une chèvre. Ils quittaient le district de Daboya, dans la sous-préfecture de Damakania, pour rentrer à Waliya, un district de la sous-préfecture de Samaya. L’enfant et la chèvre ont réussi à se sauver en nageant jusqu’aux côtes, mais le père de famille, lui, s’est noyé.

« Les deux (le père de famille et le petit) étaient partis chercher une chèvre à Daboya tout près de Yalaguéya, dans la sous-préfecture de Damakania. Sur le chemin du retour, ils se sont embarqués à bord d’une pirogue avec la chèvre pour regagner le district Waliya, dans la sous-préfecture de Samaya. Cela s’est passé entre 19h et 20h, je ne sais à quel moment précisément. Et, selon le petit, ils ont rencontré un courant d’eau très fort, qui a renversé leur pirogue. Le petit et la chèvre ont nagé jusqu’aux côtes, mais le père de famille est resté dans l’eau », a indiqué Kamo Yaya Camara, un habitant de Samaya.

Jusqu’à ce lundi matin, le corps de N’Fasory Galangni n’était pas encore retrouvé. Les recherches se poursuivaient encore, mais le maire de Samaya, Abdoulaye Camara, déplore le fait qu’ils n’ont pas beaucoup d’informations sur l’accident. « Nous sommes là avec les gendarmes, mais on a du mal à avoir une bonne version sur l’accident. On leur a dit de nous montrer le petit garçon qui était dans la pirogue pour son témoignage, mais ils l’ont caché. Pourtant, c’est le seul qui peut nous dire ce qui s’est réellement passé. Mais chacun est là à expliquer n’importe quoi alors il y a un survivant qui peut nous donner la bonne version », a déploré l’autorité locale.

A noter que N’Fasory Galangni, qui est porté disparu, était marié à deux femmes et père de douze enfants

De Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS