Manifestation pour la libération d’Alpha Condé : l’appel du ‘’FONAL PRAC’’ boudé à Siguiri

Appelée par le Forum National pour la Libération du Président Alpha Condé (FONAL PRAC) pour exiger du CNRD une « libération totale » du président déchu le 05 septembre dernier par un coup d’Etat, la manifestation de soutien à Alpha Condé n’a pas eu lieu ce samedi, 11 décembre 2021, à Siguiri. Les populations de cette préfecture (autrefois fief imprenable d’Alpha Condé) sont restées insensibles à l’invite du FONAL PRAC. Aucune âme n’a manifesté au siège local du RPG arc-en-ciel pour soutenir ce mouvement par des jeunes en conflit d’idée avec les hauts cadres du parti de l’ancien Chef de l’Etat, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Le siège local du RPG arc-en-ciel est fermé depuis le matin. Et, le lieu est désert de monde. Les cadres locaux du parti de l’ex-président assurent qu’aucune instruction officielle ne leur a été transmise par le bureau politique national pour l’organisation d’une ‘’journée de soutien’’.

« Nous avons appris sur les réseaux sociaux, comme tous les autres, cette manifestation. Mais, officiellement, nous n’avons pas reçu un courrier pour manifester. Sur les réseaux sociaux, il y a certains membres du bureau politique qui sont sortis pour nous demander de manifester ce samedi. Mais, s’ils étaient au sérieux, ils devaient nous informer. Quand tu es dans la structure, tu ne peux pas constater des informations des réseaux sociaux ou des médias pour exécuter un ordre du bureau politique national », a dit Mamady Magassouba, membre de la section RPG arc-en-ciel de Kouroudarö.

Rencontré, Bourlaye Condé, le porte-parole des jeunes du RPG arc-en-ciel à Siguiri, s’est aussi abrité derrière l’absence de carrier du bureau politique national pour justifier l’inertie des militants du parti face à cet appel du FONAL PRAC.

« J’ai été appelé par des amis de Conakry et N’zérékoré à manifester ce samedi. Mais, nous n’avons pas reçu un courrier du bureau politique national pour ça. Et, pourtant, c’est ce bureau qui devait nous écrire officiellement », a indiqué Bourlaye Condé.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS