TPI de Kankan : 351 affaires enregistrées au parquet en 2021

En cette fin d’année, les services publics s’activent pour faire le bilan de leurs activités annuelles. Au cours d’un entretien qu’il a accordé au correspondant local de Guineematin, dans ce cadre, le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Kankan a révélé que son parquet a reçu, en 2021, pas moins de 351 affaires judiciaires dont 292 ont été jugées, portant le taux de réponse à 83%.

« Depuis janvier 2021 jusqu’à nos jours, nous avons reçu 351 procès verbaux, donc 351 affaires qui ont été enregistrées chez nous ici. Sur les 351, nous avons réussi à juger 292 dossiers, portant notre taux de réponse pénale à 83%. Ce qui n’est pas négligeable comparativement à l’année dernière où nous étions à 79% », a confié Aly Touré, procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan.

« L’année dernière nous avons reçu 79 dossiers. Cette année, nous sommes à 103 cas de vol, donc il y a une augmentation. Les cas de vol ont été récurrents et souvent ce sont des cas de vols aggravés, commis soit la nuit soit en bande ou avec des armes ou avec des effractions. Egalement, l’année dernière nous avons enregistré 13 cas de viols, cette année nous sommes à 19. Il y a également des cas de réclamation, des infractions liées aux domaines », a-t-il laissé entendre.

Selon le procureur, les dossiers qui ont retenu l’attention de plus d’un, sont ceux concernant l’imam controversé Nanfo Ismaël Diaby et les médecins de l’hôpital de Kankan. « Il y a des procès qui ont retenu notre attention, il y a le cas Nanfo Ismaël Diaby. C’était un procès super intéressant comme tenu des infractions qui étaient là, parce que ce monsieur été poursuivi devant notre parquet pour des faits de troubles apportés par son ministère de culte. Ce procès a eu lieu et vous aviez été invité à le couvrir. Il y a eu également le procès des médecins poursuivis pour homicide involontaire », a-t-il dit Samedi dernier, le procureur de la République a organisé une journée portes-ouvertes aux citoyens de Kankan. Ils ont profité pour se familiariser avec les hommes en robe noir, Ils ont aussi posé des questions pour connaître le fonctionnement du tribunal.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS