Faranah : le patriarche demande au colonel Mamadi Doumbouya « d’user de tous ses moyens pour que Mohamed Touré soit libre »

Dans la journée de ce jeudi, 23 décembre 2021, les populations de Faranah ont organisé un « carnaval de reconnaissance et de soutien » au président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya, pour les actes qu’il a récemment posés en faveur de la famille de feu président Ahmed Sékou Touré (originaire de Faranah). Et, à cette occasion, le patriarche de la ville de Faranah, Elhadj Mamady Douty Benne Oularé, a formulé une autre doléance au près de l’actuel chef de l’Etat guinéen.

Il a notamment demandé au colonel Mamadi Doumbouya d’user de tous ses moyens pour obtenir la libération de Mohamed Touré (le fils de feu Ahmed Sékou Touré, actuellement en prison aux Etats Unis pour avoir réduit en esclavage une jeune femme pendant 16 ans : ndlr), rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Pour le patriarche de Faranah, le colonel Mamadi Doumbouya a fait jaillir la vérité sur le feu président Sékou Touré (que beaucoup de Guinéens qualifient à tort ou à raison de tortionnaire-sanguinaire). Et, pour cet acte hautement courageux, les populations de Faranah sont reconnaissantes et sont résolument engagées à soutenir l’actuel chef de l’Etat « jusqu’au bout ». Mais, Elhadj Douty Oularé a aussi demandé au colonel Mamadi Doumbouya de s’investir pour sortir Mohamed Touré de prison pour le bonheur des populations du Sankara.

« Nous sommes aujourd’hui dans la rue pour exprimer notre reconnaissance aux bienfaits du colonel Mamadi Doumbouya. C’est Sékou Touré qui a arraché l’indépendance de la Guinée au moment où un africain n’osait pas dire la vérité devant le Général Charles De Gaulle. Celui-ci (Sékou Touré) et ses compagnons ont sacrifié leurs âmes pour qu’aujourd’hui nous vivons mieux. Sékou Touré a posé assez de jalons pour notre pays. À sa mort, beaucoup de choses ont eu lieu, parmi lesquelles la saisie de ses biens. Après plus de 30 ans, la vérité a jailli. Le président Mamadi Doumbouya vient de restituer les biens de feu président Ahmed Sékou Touré. Au-delà de cette action, il vient encore donner le nom de l’aéroport international de Conakry au feu président Ahmed Sékou Touré. Une chose qui va droit au cœur de la population, surtout la notabilité de Faranah. C’est pourquoi nous sommes sortis aujourd’hui pour exprimer notre gratitude envers le président Mamadi Doumbouya et son gouvernement. Nous les soutenons jusqu’au bout. Nous lui formulons une doléance, celle de nous aider à user de tous ses moyens pour que Mohamed Touré, le fils de Sékou Touré, soit libre », a dit le patriarche, Elhadj Mamady Douty Benne Oularé.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS