Kankan : le maintien de la paix, au cœur de la célébration de Noël

A l’image de leurs coreligionnaires des autres villes de Guinée, les fidèles chrétiens de Kankan ont clôturé ce samedi, 25 décembre 2021, la célébration de Noël, la fête marquant la naissance de Jésus-Christ. A la Cathédrale Notre Dame des victoires et de la paix, cette fête a été placée sous le signe de la préservation de la paix en Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Après la veillée de prières, organisée la nuit dernière, les fidèles chrétiens de Kankan ont rallié tôt ce samedi les églises de la ville pour continuer les activités prévues dans le cadre de la célébration de Noël. A la Cathédrale Notre Dame des victoires et de la paix, l’événement a été marqué par des prières, des chants et des pas de danse pour fêter la naissance de celui que la communauté chrétienne considère comme étant le sauveur de l’humanité.  Une occasion mise à profit par Monseigneur Alexis Aly Tagbino, l’évêque de Kankan, pour interpeller les Guinéens sur la préservation de la paix dans le pays.

Monseigneur Alexis Aly Tagbino

 « Je voudrais dédier cette journée de Noël à la paix, au respect de la vie humaine et à l’éducation des enfants sous le signe de la paix. Nous avons besoin de paix en Guinée, chacun de nous devrait participer à la construction de cette paix, mais surtout à la maintenir en vie. Faisons tout pour que la paix reste en vie. Et comme vous le savez, la paix n’est pas qu’un simple mot, mais un comportement. Donc, ayons des comportements qui maintiennent la paix en vie. Sans la paix, il n’y a pas de développement, la paix est le deuxième nom du développement », a dit ce responsable religieux.

Au terme de la messe dirigée par l’évêque de Kankan, certains fidèles ont exprimé leurs sentiments. C’est le cas de Bernard Gbilié, qui se dit très heureux du climat dans lequel cette fête est célébrée. « J’ai un sentiment de satisfaction et d’euphorie totale. Parce qu’aujourd’hui, l’Eglise toute entière célèbre la naissance de Jésus-Christ. Donc, nous sommes dans une joie totale et nous en sommes très ravis. C’est un climat très sympathique qui règne autour de cette fête, parce qu’il y a de la convivialité, la cérémonie se passe dans les conditions les meilleures. C’est la meilleure des messes qu’on puisse passer ensemble chaque année », a dit ce fidèle catholique.

Noël est la deuxième fête la plus importante du christianisme, après Pâques. En dehors de ses aspects religieux, c’est un moment pour les fidèles chrétiens de se rassembler en famille et d’échanger des cadeaux et des vœux.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS