Justice : le procureur Daouda Diomandé installé à la tête du parquet de Kankan

Nommé le 29 décembre dernier procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan, Daouda Diomandé a pris fonction ce vendredi, 14 janvier 2022, à la tête de ce parquet d’instance. La cérémonie de son installation a eu lieu à la Cour d’Appel de Kankan en présence des autorités administratives, judiciaires et sécuritaires de la cité de Nabayah. Le procureur Daouda Diomandé a sollicité l’aide de Dieu et l’accueil des populations de Kankan pour lui permettre de mener à bien sa mission, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la capitale de la Haute Guinée.

C’est dans la salle d’audience de la Cour d’Appel de Kankan que le procureur sortant, Aly Touré (récemment promu procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières), a passé le témoin à son successeur, Daouda Diomandé. Et, dans son allocution, il a remercié ses ex-collaborateurs et a prodigué des conseils à son successeur.

Aly Touré, procureur sortant de Kankan

« Monsieur le procureur, vous avez une population assoiffée de justice. Appliquez la loi d’accord ; mais, tenez compte de la sociologie du milieu. Kankan est très imprégnée de la tradition, ne l’oubliez jamais. Prenez des décisions en conformité avec la loi ; mais, pensez à la sociologie du milieu, cela vous aidera. Il y a un puits à Kankan, un aveugle ne tombe jamais dedans. C’est les voyants et les bons voyants qui tombent dedans. Cela veut tout dire : si vous venez à Kankan, vous vous rabaissez, ils vous grandiront. Mais, si vous venez en mégalomane, ils vous rabaissent », a déclaré Aly Touré.

Prenant la parole, le nouveau procureur de Kankan, Daouda Diomandé, a dit être conscient de l’ampleur de la mission. Il a aussi demandé l’aide de Dieu pour mener à bien sa mission.

Daouda Diomandé, nouveau procureur de Kankan

« Mon prédécesseur l’a dit : c’est un travail qui est difficile. Parce que là où vous venez, si on ne vous accueille pas, vous ne pourrez pas travailler. Si on ne vous reçoit pas, vous ne pourrez pas faire le travail pour lequel vous êtes venus. Donc, je prie le bon Dieu que je sois accueilli par la population de Kankan. C’est une confiance qui a été placée en nous et je prie Dieu d’être à la hauteur de cette confiance. Mon prédécesseur l’a dit tout à l’heure : Kankan n’est pas une ville facile. Je prie le bon de nous aider à bien faire notre travail », a dit Daouda Diomandé.

A rappeler que le procureur Daouda Diomandé substitut du procureur près le tribunal de première instance de Dixinn (à Conakry). Il a passé 3 ans dans cette juridiction avant d’être promu récemment procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS