Littérature : présentation du roman « Allah s’en fout » du journaliste Bérété Lancéï Condé

« Allah s’en fout », c’est le titre du troisième roman du journaliste Bérété Lancéï Condé, correspondant du site d’informations Guineematin.com à Siguiri. Cet ouvrage a été publié en novembre 2021, aux éditions Artige, à Dakar, au Sénégal.

Bérété Lancéï Condé, journaliste, correspondant du site d’informations Guineematin.com à Siguiri

Dans ce roman, l’auteur retrace ses souvenirs douloureux et émouvants : la mort de son père et celle de son frère aîné, qui l’ont bouleversé. Il plonge le lecteur dans la profondeur du rituel funéraire de la tradition malinké « Mamarètolon » ou la plaisanterie des petits-fils, la veillée de prière dans la famille mortuaire et le débarbouillage des linges sales du défunt au fleuve Djoliba, la valeur de la maison de veuvage. Il met aussi en lumière les valeurs de la tradition malinké : le cousinage à plaisanterie, la relation entre grand-mère et petits-fils et l’amour de la patrie.

Publié au Sénégal, ce livre devrait bientôt arriver dans les librairies guinéennes. Avant cette œuvre, le journaliste et enseignant Bérété Lancéï Condé avait écrit deux autres romans : « Le Sang, le prix du pouvoir », publié en mars 2020 aux éditions Elohim, à Conakry ; et « Kinikiniko, une fille étrange », publié en mars 2021 aux éditions Artige, à Dakar.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS