Alpha Doumbouya sur la Transition en Guinée : « Comme Cellou Dalein Diallo aime à le dire… » (Libre Opinion)

Très chers guinéens et guinéennes,

Cette nouvelle ère qui se dessine doit servir de cadre pour une réflexion relationnelle sur les acquis, les faiblesses et les perspectives nécessaires pour que la Guinée aille de l’avant.

Je profite de l’occasion pour m’incliner auprès de la sagesse de chacun d’entre nous pour mettre nos différends au solde du passé permettant à nos fils, filles et à nos petits enfants de mieux vivre ensemble.

Il m’est important de souligner avec insistance que les médias et les réseaux sociaux ne doivent plus servir de déversoir de la haine, du mépris , donc de la division sociale.

Chers frères et sœurs, si la Guinée compte 13 000 000 d’habitants, les 8 500 000 habitants sont issus d’un métissage inter-ethnique. Alors dites moi très sincèrement mes chers compatriotes où est la place du clivage ethnique dans notre aimable nation ?

Par ailleurs, comme le président Cellou Dalein Diallo aime à le dire, qu’une vengeance  engendre toujours une autre vengeance. Donc, il faut s’en éloigner. « Un homme qui pardonne prospère et se développe ; le contraire le ronge et le détruit jusqu’au dernier jour de sa vie ». Alors chers guinéens, et guinéennes, acceptons de nous pardonner pour notre bien, le bien de nos enfants, et celui de nos petits-enfants.

Heureusement que le peuple de Guinée a toujours accepté de se mettre au-dessus de toutes les considérations qui nuisent à l’unité nationale car, ‘’la Guinée est notre dénominateur commun’’. Préservons là.

Alpha Doumbouya

Par Alpha Doumbouya

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS