Crimes commis de 2010-2021 : Alpha Condé, Kassory, Diané, Damaro, Tibou, Bantama, Aboubacar Sylla et Cie, accusés

Au lendemain de l’ouverture des enquêtes sur les crimes commis pendant la période allant de 2010 à 2021, les victimes commencent à se manifester. Dans un courrier adressé au procureur général près la Cour d’appel de Conakry, les avocats français du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), ont dénoncé « les crimes et exactions qui ont été commis par le pouvoir d’Alpha Condé ».

Ils relèvent notamment des homicides commis à grande échelle dans le cadre d’une répression meurtrière, des disparitions forcées, des attaques systématiques et généralisées, sur la base de critères ethniques, contre la population civile, des actes de violence et d’intimidation commis contre des journalistes, des professionnels des médias et des représentants de la société civile, ainsi que des détentions arbitraires.

Des crimes commis, selon eux, dans le seul but de changer la constitution (limitant à deux le nombre de mandats présidentiels) pour octroyer un troisième mandat à l’ex président guinéen. Les avocats ont transmis aussi au parquet général de Conakry, la liste des personnalités du régime « directement ou indirectement impliquées » dans la commission de ces crimes.

Une liste de 92 anciens hauts commis de l’Etat, parmi lesquels, figurent le président Alpha Condé lui-même ; son Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana ; ses ministres : Mohamed Diané, Tibou Kamara, Damantang Albert Camara, Bouréma Condé, Bantama Sow, Mouctar Diallo, Alhousseine Makanéra Kaké, ainsi que l’ancien président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le courrier des avocats, qui contient les noms et fonctions des personnalités accusées et les faits qui leur sont reprochés :

Courrier Procureur Guinée 21 01 2022

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS