Mandiana : profanation de la tombe d’un enfant au cimetière de château d’eau

Le constat a été fait hier, mardi 25 janvier 2022, lors de l’enterrement d’un père de famille décédé au quartier Noumoussoulou. La tombe d’un enfant a été profanée par des inconnus au cimetière du quartier ‘’Château d’Eau’’, dans la commune urbaine de Mandiana. Les auteurs de ce sacrilège ont visiblement exhumé le corps et l’ont emporté. En tout cas, selon les informations confiées à Guineematin.com, la tombe était ouverte et aucune trace du corps de l’enfant qui y était enterré n’a été vue dans le cimetière.

L’imam Amara Traoré fait partie de ceux qui ont constaté cette profanation. Et, il se dit horrifié par cet acte immoral et inhumain.

« C’était horrible ! Aujourd’hui, quand nous sommes venus pour accompagner notre fidèle musulman à sa dernière demeure, des jeunes sur place nous ont montré une tombe profanée. On a regardé dans la tombe pour savoir ce qu’il y avait. Malheureusement, on n’a pas retrouvé le corps de l’enfant ni dans la tombe, ni dans les alentours. Au retour à la maison, nous avons informé les autorités du quartier et la notabilité », a expliqué imam Amara Traoré.

Aux dernières nouvelles, une réunion autour du patriarche de la ville de Mandiana a été convoquée pour tenter de prendre des dispositions afin de prévenir d’autres profanations de tombe dans cette cité aurifère.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel : 00224 625 81 03 26

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS