Kankan : un « voleur de bétail » arrêté à Briqueterie

Les autorités militaires viennent de Kankan viennent de mettre le grappin sur un jeune présumé voleur de bétail. Le suspect, âgé d’une quinzaine d’années, a été arrêté dans la nuit du samedi au dimanche dernier, 30 janvier 2022, au quartier Briqueterie, dans la commune urbaine de Kankan. Il a été présenté ce lundi à la presse locale ; et, devant les journalistes, il a déclaré appartenir à « un groupe de voleurs de bétail » composé d’une vingtaine de jeunes qui opère dans la ville de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la capitale de la Haute Guinée.

C’est dans l’enceinte du camp Soundjata Keïta de Kankan, précisément à la garnison, que ce « voleur de bétail » a été présenté aux hommes de médias. Il était en compagnie d’un mouton qui serait le butin de son dernier vol.

Selon le capitaine Ibrahima Sidibé, officier de la garnison militaire du Camp Soundjata Keïta, c’est lors d’une patrouille que ce suspect a été découvert en train de voler un mouton au quartier Bordeaux. C’était aux environs de 2 heures et il était en compagnie d’un de ses amis. Mais, c’est au quartier Briqueterie qu’il a été appréhendé après une course poursuite. Il était à moto.

« Ce jeune est un voleur, il n’a aucun autre travail si ce n’est de voler les bétails des gens. Et puis, lui et ses amis agissent en bande organisée. Chaque dimanche, ils choisissent un membre du groupe qui part voler un bétail et envoyer pour le groupe. Ils ont fait plusieurs mois dans ça. La nuit du samedi au dimanche, il s’est fait prendre par la patrouille alors que son ami et lui avaient volé un mouton sur une moto. Ils ont été pourchassés par la patrouille. Mais, ils ont laissé tomber la moto et sont entrés dans le quartier avec le mouton. Alors, on a informé les jeunes de ce quartier ; et, ce sont ces jeunes qui l’ont arrêté et déposé chez nous. Son ami a pris la poudre d’escampette. Ils ont un groupe d’une vingtaine de jeunes et ils ne connaissent rien à part le vol de bétail », a indiqué capitaine Ibrahima Sidibé.

Interrogé par la presse, ce jeune suspect a reconnu le « vol » qui lui est reproché. Il a déclaré avoir été envoyé par son grand pour voler ce mouton au quartier Bordeaux.

« C’est mon ami qui est venu me voir sur sa moto et m’a dit d’aller avec lui pour voler le bétail pour dimanche. Donc, on est parti, on a pris le mouton. C’est en cours de route qu’un policier nous a demandé de nous arrêter, directement on est rentré dans le quartier, c’était à 2 heures du matin. Lorsqu’on est tombé de la moto, mon ami s’est échappé et moi j’ai été arrêté par les jeunes du quartier Briqueterie. C’est notre grand du quartier, Mary Diallo, qui nous a donné sa moto et nous a demandé d’aller voler le mouton pour faire la grillade. Dans notre groupe, on est au nombre d’une vingtaine. Et, chaque dimanche, on égorge un mouton où une chèvre pour passer le weekend. Maintenant, c’était notre tour ce dimanche. Je demande qu’on me pardonne, je ne ferai plus ça », a expliqué ce jeune suspect.

A noter que les autorités militaires de Kankan ont promis de tout faire pour démanteler ce groupe de voleurs.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS