Remise des clés de la nouvelle maison de la presse : l’essentiel de la cérémonie

En attendant la construction d’un bâtiment sur le plateau de Koloma pour abriter la maison commune des journalistes de Guinée, les autorités de la Transition ont remis ce mardi, 15 février 2022, les clés d’une villa au conseil d’administration de la Maison de la Presse. Cette villa située à la Minière (dans la commune de Dixinn) va servir provisoirement de Maison de la Presse aux professionnels des médias. La cérémonie a été présidée par le ministre secrétaire général à la présidence, en présence de la ministre de l’information et de la communication, du président de la HAC, du ministre de l’administration et du territoire, des DG de l’OGP et du patrimoine bâti public, ainsi que plusieurs responsables des médias en Guinée, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est un bâtiment R+1, avec plusieurs salles, un studio d’enregistrement, une piscine, deux autres pièces et une vaste cour que les autorités viennent de mettre à la disposition des hommes de médias. Ceci, pour répondre à un besoin très urgent d’une maison de la presse, en attendant la construction d’un bâtiment de haut standing prévu au centre directionnel de Koloma.

Dans son discours de circonstance, le président du conseil d’administration de la maison de la presse, Amadou Tham Camara, a vivement remercié les autorités. Il a aussi pris l’engagement pour un bon usage de ce local.

Amadou Tham Camara, président du Conseil d’administration de la maison de la presse

« Aujourd’hui est un jour historique. Historique dans la mesure où c’est la consécration d’un long combat mené par nos prédécesseurs et qui est consacré aujourd’hui par un homme de parole, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya. Nous avons fait notre requête à la faveur de la cérémonie de présentation des vœux en début d’année. Quelques semaines plus tard, il a tenu parole en nous octroyant cette belle bâtisse qui abritera désormais les activités de la maison de la presse, le temps de finir la construction d’une maison de la presse… Je voudrais prendre la garantie que nous ne ménagerons rien pour que cette maison soit bien entretenue. Je vous en fait la promesse », s’est engagé Tham Camara.

Pour la ministre de la communication et de l’information, Rose Pola Pricemou, ce grand jour restera gravé dans les annales de l’histoire de la presse guinéenne.

Rose Pola Pricemou, ministre de l’Information et de la communication

« Ce mardi 15 février 2022 est un grand jour et il le demeurera. Pour ceux qui se souviennent, le 07 janvier 2022, à l’occasion du déjeuner de presse offert par son excellence le colonel Mamadi Doumbouya aux médias, nous lui avions soumis des doléances. Aujourd’hui, après 38 jours calendaires, la doléance dont la solution semblait moins immédiatement possible est satisfaite… C’est la première fois depuis l’indépendance que le gouvernement octroie une maison aux journalistes », a dit Rose Pola Pricemou.

De son côté, le président de la Haute autorité de la communication, Boubacar Yacine Diallo, a laissé entendre qu’avec cette nouvelle maison, « la presse travaillera en toute indépendance, mais aussi en toute responsabilité avec comme objectif la réussite de la Transition ».

Colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la présidence de la République

Pour sa part, le ministre secrétaire général à la présidence, colonel Amara Camara a rappelé quelques engagements qui ont déjà été respectés par au nom du président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya, dans le cadre de la refondation de l’Etat. Il a cité notamment : la réforme de la justice qui s’est concrétisée par la création de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières), la moralisation de la vie publique où des actions sont engagées pour que ceux qui doivent au pays puissent répondre de leur forfaiture, la réduction du train de vu de l’État, mais, également la récupération des domaines de l’Etat.

« Depuis quelques semaines, on a lancé des opérations de récupération des domaines de l’Etat. Dans ce sens, le CNRD a mené des actions sur le terrain ; et, ce bâtiment qui nous abrite aujourd’hui fait partie de ces actions menées sur le terrain. Ce bâtiment et la terre sur laquelle ce bâtiment a poussé appartiennent effectivement à l’Etat », a indiqué l’officier militaire avant de remettre officiellement les clés de la maison à la ministre de l’Information qui, à son tour, a donné le trousseau au président du conseil d’administration de la maison de la presse.

A noter que la rencontre a pris fin par une visite guidée à l’intérieur du bâtiment et de la cour.

À suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS