Labé : la femme qui a tenté de couper le sexe de son mari à Mamou arrêtée

C’est une fin de cavale pour Mariama, la femme qui a tenté de couper le sexe de son mari (Souleymane) à Mamou le 1er mars dernier. Elle avait fui de la ville carrefour après avoir blessé son mari, mais elle a été interpellée hier, mercredi 16 mars 2022, par la police à Labé. Elle se trouve actuellement en détention à maison centrale; et, l’ouverture de son procès est prévue pour le 22 mars prochain.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est à la suite d’une nouvelle altercation avec son mari Souleymane que Mariama a été arrêtée à Labé. Car, après avoir blessé son mari aux testicules à Petel (un quartier de la commune urbaine de Mamou), Mariama s’était enfuie avec ses enfants pour venir se réfugier dans sa famille à Labé. Mais, son époux, en dépit de ses blessures, était engagé à la retrouver pour récupérer ses enfants. Et, ses recherches l’ont mené à Labé où il a fini par retrouver son épouse et ses enfants. Ils étaient hébergés par des parents de son épouse. Et, quand il a tenté de rentrer avec ses enfants à Mamou, une chaude altercation a éclaté entre lui et sa femme épaulée par ses parents. La situation était tendue à tel point que la police a été alertée pour éviter le pire. C’est ainsi que des agents venus du commissariat central de la police de Labé sont venus mettre Marima aux arrêts pour finalement la conduire devant le parquet du tribunal de première instance de Labé. Et, sur place, elle a été placée sous mandat de dépôt et conduite en détention à la maison centrale.

Amadou Oury Diallo, procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé

« La dame (Mariama) a été interpellée et conduite au commissariat central de Labé où elle a été entendue, puis déférée au parquet. On n’a pas pu rencontrer son époux. Mais, le jugement a été programmé pour le 22 mars prochain », a dit Amadou Oury Diallo, procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé.

Aux dernières nouvelles, Souleymane Diallo est rentré à Mamou pour poursuivre son traitement sans ses enfants. Mais, si son état de santé le lui permet, il sera à Labé le 22 mars prochain pour assister à l’ouverture du procès de son épouse Mariama.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS