Mamadou Baldé, président de la Chambre de commerce de Guinée : « les prix des denrées fixés sont mis pour les détaillants »

Le gouvernement guinéen et la chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat ont convenu, le 25 mars 2022, d’un protocole d’accord pour la baisse des prix des denrées de grande consommation. Un communiqué lu sur les médias d’Etat a annoncé entre autres les prix revus à la baisse pour le riz, le sucre, la farine et l’huile.

Guineematin.com, a rencontré ce samedi 26 mars 2022, le Président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée, Mamadou Baldé communément appelé Baldé Royal moto pour plus de précisions.

Tout naturellement, le nouveau patron de la Chambre de commerce a salué ses collègues opérateurs économiques qui ont porté leur confiance en lui pour le mettre à la tête de cette importante structure faîtière du pays.

Mamadou Baldé, président de la Chambre de commerce de Guinée

« Suite à cette élection à laquelle j’ai été porté à la tête de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de notre pays. Je remercie tous les opérateurs économiques qui ont bien accepté de porter leur choix sur ma modeste personne pour diriger notre faîtière. Je remercie singulièrement le Colonel Mamadi Doumbouya, le CNRD et le Gouvernement pour cet exploit. Depuis 19 ans, la Guinée a peiné à mettre en place la Chambre de commerce. Il a fallu leur arrivée et matérialisé par l’implication décisive du ministre du Commerce, de l’industrie et des PME. Nous tenons à les féliciter très vivement pour cette prouesse réalisée en si peu de temps. Pour parler de notre installation, je vous dirai qu’on a été reçu plusieurs fois par le Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya. Le Président nous a chaque fois expliqué son souci de voir le panier de la ménagère du guinéen allégé. Tous les opérateurs économiques se sont engagés à accompagner le gouvernement dans ce sens; vu la situation socioéconomique au niveau mondial. Les opérateurs économiques se sont engagés à baisser les prix des denrées de première nécessité et de les maintenir stables jusqu’en décembre 2022. Le gouvernement de son côté, nous a rassurés et promis à tous les opérateurs économiques d’accorder des mesures d’accompagnement aux importateurs pour soulager les populations guinéennes. Cet engagement a été pris en concertation avec les responsables des douanes et du budget. Les prix fixés sont des prix au consommateur. Ce n’est pas un prix pour les grossistes. Ces prix sont valable dans le grand Conakry. Pour le reste du pays, c’est le prix de transport à partir de Conakry qui doit faire la différence », a précisé Baldé Royal moto.

Le Président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat, a ajouté qu’en plus de la baisse des prix des denrées de grande consommation, les opérateurs économiques ont déclaré au Président de la transition de la disponibilité de quantités suffisantes de ces denrées au moins jusqu’en décembre prochain.

« En plus de la baisse des prix de grande consommation, les importateurs ont dit au Président la disponibilité d’un stock suffisant des denrées de grande consommation pour plusieurs mois. Il est aussi dit que ces denrées qui sont subventionnées sont interdites de réexportation. Cet engagement aussi doit être compris et respecté par tous les opérateurs économiques de notre pays », a insisté M. Baldé.

Pour M. Baldé, les opérateurs économiques doivent savoir que désormais, ils ont une structure répondant et qui défend leurs intérêts auprès des autorités compétentes et en toute circonstance. D’ailleurs, le gouvernement a mis à la disposition des nouveaux élus un siège, situé en plein centre ville de la capitale, comme pour matérialiser leur soutien à la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée, nouvellement installée.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS