Assises Nationales : « entre la vérité et le pardon, il faut une justice » (Dr Makalé Traoré)

Alors que les Assises Nationales peinent à démarrer normalement, les acteurs désignés pour en faire partie réaffirment leur engagement à œuvrer pour leur réussite. C’est le cas de Dr Makalé Traoré, porte-parole du Comité National des Assises, qui estime que la justice doit être au centre du processus.

Invitée de l’émission Mirador de la radio FIM FM ce jeudi 31 mars 2022, Dr Makalé Traoré, présidente du Parti pour l’Action Citoyenne par le Travail (PACT), a été claire. Selon elle, la recherche de la justice est primordiale pour aboutir à une véritable réconciliation nationale.

« Notre engagement est total pour que ces assises soient une réussite. C’est vrai que le temps est court, mais nous avons travaillé sur le questionnaire…. Une fois que nous avons écouté tout ce dont les guinéens ont souffert, il est important de leur poser une question fondamentale. Qu’est-ce que vous exigez pour pardonner ? Qu’est-ce qu’il vous faut pour pardonner ? Parce que pour pardonner, il faut des préalables. Est-ce des excuses publiques ou une réhabilitation ? Est-ce qu’une déclassification ? Parce que vous savez entre la vérité et le pardon, il faut une justice », a laissé entendre la femme politique.

 En outre, la porte-parole du comité pense qu’il faut une réparation des préjudices que les guinéens ont subi depuis l’accession du pays à l’indépendance. « Sans la cohésion entre les fils et filles de cette nation, nous n’irons nulle part. Il faut à un moment donné qu’on puisse tirer un trait. Mais pour tirer ce trait, il faut une réparation au-delà de cette écoute. Et le fait que ces assises permettent que l’on dise ce que l’on veut pour aboutir à ce pardon est extrêmement important. Et nous y tenons tous en tant que membres du comité national des assises… ».

Alpha Ben Alimou pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS