Conakry : des tablettes offertes à des journalistes et promoteurs de l’éducation en Guinée

La fondation américaine pour le développement économique et social a organisé une cérémonie de remise de tablettes à des acteurs de l’éducation ainsi qu’à des hommes de médias en Guinée. La démarche visait à leur rendre hommage pour leur implication aux côtés de la structure dans le cadre de la mise en œuvre de ses projets et programmes liés à l’éducation en Guinée. La cérémonie a eu lieu mercredi dernier, 06 avril 2022, en présence de plusieurs personnalités, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est une cérémonie présidée par Elhadj Mohamed Habib Hann, vice-président du Patronat Guinéen Unifié, la confédération générale des entreprises de Guinée. Elle a regroupé de nombreux acteurs venus des ministères de l’Enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation (MEPU-A) et l’Enseignement supérieur.

Parmi les bénéficiaires de ces tablettes, figurent des journalistes qui ont accompagné la semaine nationale du mérite scolaire tenue récemment à Conakry. Dans son discours, le président de la fondation américaine pour le développement économique et social, Guy Djoken, est revenu sur les raisons de l’organisation de cette cérémonie.

Guy Djoken, président de la fondation américaine pour le développement économique et social

« Notre objectif, c’est d’aider la Guinée notamment dans le secteur de l’éducation. Et le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a suivi cela et nous a pris pour créer la semaine nationale du mérite scolaire. Donc, nous on a trouvé ça comme une fondation. Pour construire un immeuble, il faut une fondation très solide. Tout ce que nous sommes en train de faire maintenant, c’est d’essayer de meubler cette semaine nationale du mérite scolaire au cours de laquelle il y a d’importantes compétitions nationales. Donc sur ce, nous avons vu des journalistes très engagés à accompagner les projets de la Fondation en faveur du peuple de Guinée à travers des séries de reportages. Et, j’ai remarqué qu’être journalisme en Guinée et en Afrique n’est pas facile, parce qu’il n’y a pas du tout de ressources. Donc, donner de petits cadeaux aux journalistes que vous êtes, signifie que nous apprécions votre travail. Vous êtes un acteur actif pour la réussite que nous souhaitons tous avoir et une société dans laquelle le mérite sera une réalité » a-t-il déclaré.

Elhadj Mohamed Habib Han, vice-président du patronat guinéen unifié

Pour sa part, Elhadj Mamadou Habib Hann, vice-président du Patronat guinéen unifié, après avoir exprimé sa joie a invité les partenaires à appuyer la Guinée qui regorge de talents. « C’est une satisfaction pour nous patronat de participer à la remise des cadeaux aux acteurs de développement économique et social de notre pays… Je dirai que la Guinée a un potentiel extrêmement important, des jeunes talentueux. Il suffit de mettre en exergue les compétences de ces jeunes et de planifier des programmes de renforcement des capacités à tous les niveaux et, ce qui peut constituer un acquis qui pourrait aider non seulement l’école guinéenne mais aussi de permettre à des jeunes guinéens de faire partie d’une compétence avérée. J’espère que tous nos partenaires au développement viendront en synergie de façon à aider nos jeunes à se former sur place ici, mais aussi organiser des bourses d’études pour pouvoir renforcer la capacité de tous ceux qui sont concernés par la formation, que ce soit dans les branches techniques ou dans d’autres », a laissé entendre monsieur Hann.

Mamadou Bhoye Baldé, point focal de la fondation américaine pour le développement économique et social en Guinée, a encouragé les journalistes et fait savoir qu’il y a un projet de création d’une université virtuelle en Guinée.

Mamadou Bhoye Baldé, point focal de la fondation américaine pour le développement économique et social en Guinée

« Les hommes de médias, nous voyons que vous mettez trop l’accent sur l’éducation guinéenne. Cela nous motive de vous encourager dans ce sens. Il y a beaucoup de médias qui se focalisent trop sur la politique et d’autres aspects mais pas sur l’éducation, l’agriculture, le réchauffement climatique. Donc, si un média comme vous se focalise sur l’éducation, la santé et l’agriculture, pourquoi ne pas vous encourager. Je voudrais souligner que la journée de ce mercredi, 06 avril 2022, a été marquée par l’engagement d’une part du patronat guinéen, et de l’autre, la fondation américaine pour le développement économique et social à soutenir le projet de l’université virtuelle, un projet qui nous tient vraiment à cœur et que nous souhaitions réaliser pour une fois en Guinée ».

Ghadry Bah, fondateur du groupe scolaire Lansana Béa Diallo, un des bénéficiaires des tablettes, a dit qu’il fera bon usage de son cadeau d’autant plus que son école est à vocation humanitaire.

Ghadry Bah, fondateur du groupe scolaire Lansana Béa Diallo

« Nous promettons à la fondation américaine d’en faire bon usage. Vous savez, mon école est une école semi humanitaire, nous évoluons dans le domaine du volontariat. L’idée, c’est pour se faire de l’argent mais, on a compris que la population locale a un pouvoir d’achat très réduit. C’est pourquoi on a décidé d’accompagner certains parents pour les aider à scolariser leurs enfants qui sont vraiment très intelligents. Ce sont notamment les enfants handicapés et les enfants victimes de l’albinisme. Ce sont des enfants qui bénéficient gratuitement de la scolarité. Nous avons même une cantine où les enfants mangent. Donc, depuis que la fondation est entrée en contact avec notre école, elle ne fait que nous accompagner et j’espère qu’en dehors de ce cadeau qu’elle m’a offert, elle va nous aider aussi à agrandir l’école ».

 

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : +224622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS