Construction d’une école à l’ancien domicile de Cellou Dalein : ce qui a été dit par le ministre Guillaume Hawing, le DCE et le maire de Dixinn

Comme annoncé lors de la session ordinaire du Conseil des ministres d’hier, la pose de la première pierre de l’école primaire « moderne » a été faite ce vendredi, 08 avril 2022, à Dixinn à l’ancien domicile de Cellou Dalein Diallo (président de l’UFDG). Et, c’est le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing, qui a présidé cette cérémonie, en compagnie de deux de ses collègues du gouvernement (Yaya Sow, ministre des Infrastructures et des Transports et Bernard Gomou, ministre du commerce, de l’industrie et des PME), de la gouverneure de la ville de Conakry, du maire (élu sous la bannière de l’UFDG) de la commune de Dixinn et de plusieurs responsables éducatifs, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Démolie le 26 mars dernier dans le cadre de l’opération « récupération des domaines de l’Etat », engagée par le CNRD (la junte militaire qui a renversé Alpha Condé le 5 septembre 2021, l’ancienne résidence du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, va désormais abriter une de 18 salles de classes, des salles d’informatique, une bibliothèque et une cantine, annoncent les nouveaux dirigeants de la Guinée.

Présidant la cérémonie, Guillaume Hawing a rappelé que la construction des infrastructures scolaires reste un grand défi pour la Guinée dans le cadre de l’amélioration du système éducatif guinéen.

Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement pré-Universitaire et de l’Alphabétisation

« La question des infrastructures et équipements scolaires fait partie des défis majeurs auxquels notre système éducatif est confronté. Ce qui prive près de deux millions d’enfants en âge scolaire de leur droit à l’éducation, selon le diagnostic du Système Éducatif National (RESDEV) 2019). Je voudrais profiter de cette occasion solennelle pour témoigner l’engagement et la  détermination au quotidien de Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Commandant en Chef des Forces Armées, de doter notre système éducatif d’infrastructures et d’équipements scolaires de qualité. C’est pour cette raison qu’à la suite de ma communication sur l’état des lieux des infrastructures et équipements scolaires en conseil des ministres à la date du 17 Mars dernier, Son Excellence Monsieur le Président de la transition a donné des instructions fermes au gouvernement d’élaborer un programme d’urgence de construction et d’équipement de nouvelles écoles dont la première phase de cette initiative concerne un projet de réalisation de mille salles de classe à travers tout le pays », a dit le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation.

Le patron de l’Enseignement pré-universitaire a dit que la construction de cet édifice constitue un acte majeur pour les populations de Dixinn, ajoutant que cette étape est le point de départ d’un vaste programme d’infrastructures engagé par les nouvelles autorités à travers son département pour alléger les souffrances de nombreux élèves

« L’implantation de cette école publique dans ce quartier vient mettre fin à la souffrance de nombreux enfants et parents d’élèves, contraints de parcourir de longues distances pour recevoir les cours ou de s’inscrire dans un établissement d’enseignement privé, souvent une charge énorme pour certaines familles. Aussi, il est important de souligner qu’à Dixinn, sur 96 écoles primaires, seulement 17 écoles sont publiques pour un effectif de 15 121 élèves contre 18 971 au privé », a précisé Guillaume Hawing

Pour sa part, Mamady Konaté, directeur communal de l’éducation de Dixinn, estime que ce projet est une aubaine pour sa commune qui manque d’infrastructures scolaires.

Mamady Konaté, directeur communal de l’éducation de Dixinn

« La commune de Dixinn qui a l’honneur de vous recevoir à l’occasion de cette cérémonie compte de nos jours 37 155 élèves dont 19 160 filles et 700 enseignants dont 366 femmes. La cérémonie qui nous réunit ce jour revêt une importance capitale ; car, la commune de Dixinn est une commune qui ne possède pas d’infrastructures suffisantes pour permettre d’accéder à tous les enfants de la commune. Elle ne compte que 17 écoles primaires dont 2 franco arabes, un lycée et 4 collèges dont 1 franco-arabe. Vous comprendrez dès lors la joie qui nous anime d’avoir ce bijoux », s’est félicité monsieur Konaté.

De son côté, Mamadou Samba Diallo, maire de la commune de Dixinn, sous la bannière de l’UFDG, a dit être persuadé que la construction de ce nouvel édifice permettra de réduire considérablement les frais de scolarité pour les parents souvent en manque de moyens.

Mamadou Samba Diallo, maire de la commune de Dixinn

« Je suis persuadé que la construction de cette école publique permettra aux parents d’élèves d’y inscrire leurs enfants à moindre frais. Depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, le 05 septembre 2021, nul n’ignore l’importance que vous accordez à la formation de nos enfants, aussi bien dans les universités que dans les écoles professionnelles. Donc, la population de Dixinn n’est point surprise du don de cette école qui, très certainement, va réduire le déficit d’infrastructures scolaires dans notre commune. C’est pourquoi, à mon nom et au nom de la population de Dixinn, je tiens à vous remercier très sincèrement pour cette générosité dont vous nous faites montre. Par ma voix, la population vous remercie et vous rassure de son total soutien au processus de la Transition que vous venez de mettre en place pour un retour à l’ordre constitutionnel », a lancé le maire Mamadou Samba Diallo.

Mamadou Yahya Petel Diallo pour Guineematin.com 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS