Koubia : une femme détenue à la gendarmerie pour avoir violemment battue sa fille

Une jeune femme est accusée d’avoir infligé des sévices corporels à sa fille au district de N’Dantâri Koubia, relevant du quartier Koubia 1, dans la commune urbaine. La victime, du nom de Aïssatou Diallo, âgée de 12 ans, est aujourd’hui hospitalisée à l’hôpital préfectoral de Koubia alors que sa mère, Salimatou Diallo est entre les mains de la gendarmerie, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La jeune dame, âgée de 36 ans, et mère de 3 enfants âgée, est accusée d’avoir violemment battue sa fille pour faire la lessive au marigot. La correction a été telle que la victime est aujourd’hui hospitalisée. Les faits se sont produits il y a plusieurs jours mais c’est seulement ces derniers jours qu’ils se sont ébruités.

Selon les explications du père de la victime, il ne vit plus sous le même toit que la mère. Mamadou Oury Diallo est également revenu sur ce qui s’est passé pour qu’on en arrive là. « La femme qui est auteure de cette violence physique était mon épouse. Mais, j’ai décidé de divorcer avec elle. Non seulement pour ne pas commettre l’irréparable avec elle, mais aussi pour préserver les liens familiaux qui existent entre nous, parce que c’est une parente à moi. Ce qui l’a opposée à ma fille, c’est le dimanche dernier qu’elle lui a demandé d’aller lui faire la lessive au marigot. Elle lui a remis un lot d’habits et des nattes. C’est ainsi qu’elle a dit à sa maman qu’elle ne peut pas supporter tous les bagages, de la laisser partir avec les habits et laisser les nattes. C’est ce que sa mère n’a pas pu digérer et elle s’est mise à la bastonner comme une folle. Elle a reçu un sérieux coup au niveau de son œil droit, un caillot de sang s’est formé à l’intérieur. Comme elle souffrait et étant affaibli, elle a été amenée à l’hôpital préfectoral de Koubia pour des soins. Son état de santé s’améliore beaucoup », a laissé entendre Mamadou Oury Diallo.

Après les faits, la famille de la Salimatou Diallo aurait tenté de régler le problème à l’interne. Mais, cela n’a pas empêché les autorités à mettre main sur la femme. « Dans la famille, les parents des deux côtés ont voulu régler le problème à l’amiable. Le chef du secteur lui-même s’était engagé de nous réunir pour taire définitivement cette affaire. Mais malgré tout, les autorités se sont saisies de l’affaire et la femme se trouve depuis lundi dernier détenue par la gendarmerie », a-t-il fait savoir.

En outre, Mamadou Oury Diallo a indiqué qu’il va récupérer sa fille pour s’en occuper désormais.

Il faut noter que c’est le deuxième cas de violence sur mineure enregistré à Koubia dans un mois.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS