Direction Générale des Services Spéciaux : « pour la défense de la République, aucun sacrifice n’est de trop »

Le Colonel Moussa Tiegboro Camara, limogé il y a 3 semaines, a passé la main à Abdoul Malik Koné à la tête du Secrétariat Général à la Présidence chargé des Services Spéciaux de la lutte contre la drogue et le crime organisé. Alors que le sortant a été très laconique dans son discours, le second s’est dit conscient des défis à relever et promis de se sacrifier pour la défense de la République. La cérémonie s’est déroulée dans l’après-midi d’hier, vendredi 15 avril 2022, en présence de plusieurs personnalités, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le Sectaire Général du gouvernement qui a procédé à l’installation du nouveau général des services spéciaux entrant. Abdourahmane Sikhé Camara a d’abord remercié et félicité le sortant avant de rappeler à Malick Koné les tâches et missions qui l’attendent.

« Monsieur le Directeur Général sortant, vous avez été, pendant plusieurs années, à la tête de ce grand service de l’Etat. Dans l’exercice de vos fonctions, il est à noter que vous avez fait preuve de responsabilité et d’abnégation dans la conduite de toutes les missions d’inspection et de contrôle pour limiter les effets dévastateurs du grand banditisme et des crimes organisés en République de Guinée. Il est aussi utile de rappeler que vous avez consenti des efforts considérables dans la lutte contre la drogue ainsi des autres stupéfiants et je vous en félicite pour tous les services loyaux que vous avez rendus à la nation. Soyez-en félicité et je vous souhaite pour la suite de votre carrière, le meilleur possible. Monsieur le DG entrant, vous prenez fonctions dans un contexte particulier de l’histoire de notre pays, au moment où les regards sont tournés vers ce service hautement stratégique et sensible. Service qui permet à l’Etat d’optimiser sa sûreté et la sécurité nationale, d’empêcher le trafic de drogue, des faux médicaments, des organes et des êtres humains, de détecter et de participer à la lutte contre les groupes radicalisés, de prévenir le crime organisé dont le terrorisme, la cybercriminalité, le trafic des migrants, des armes et des explosifs, de prévenir et de participer à la lutte contre le blanchiment de capitaux, entre-autres. Je sais que la tâche qui vous attend est énorme mais avec votre engagement personnel, la collaboration de vos services, le soutien de la présidence de la République et de l’ensemble des membres du gouvernement, vous parviendrez à conduire de façon efficace et efficiente les missions qui me seront confiées », a-t-il laissé entendre.

colonel Moussa Tiégbro Camara, ex Secrétariat Général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre le crime organisé

Dans son adresse à l’assistance, le Colonel Moussa Tiégbro Camara n’a pas fait le bilan de sa gestion. Sur cette question il a tout simplement indiqué que « l’heure n’est pas à un discours de bilan. En termes de bilan, le peuple peut le témoigner ».

De son côté, le commissaire principal Abdoul Malick Koné, directeur général des services spéciaux entrant dira qu’il mesure l’immensité de la tâche qui l’attend. Pour réussir, il a lancé un appel à ses collaborateurs.

Commissaire Abdoul Malick Koné, Secrétariat Général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre le crime organisé

« Je mesure à sa juste valeur l’immensité de la tâche qui m’attend. En reprenant le flambeau que vous avez su hisser très haut dans le combat contre les fléaux de la drogue, des crimes organisés, de la délinquance économique et financière, je ne ferai qu’emboiter vos pas et m’inspirer de vos succès. Déjà, j’ai conscience que les défis à relever sont nombreux et immenses et le chemin est plein d’embûches. Pour la défense de la République, aucun sacrifice n’est de trop. C’est en cela que j’invite tout le personnel des services spéciaux, à se joindre à moi pour que nous puissions solidairement et, dans un élan commun, mener à bien dans la discipline, le respect des lois et règlements, les nombreuses missions qui nous sont assignées, conformément aux idéaux et à la vision politique de refondation de l’État prônée par le président du CNRD. Car c’est ensemble et unis que nous serons forts et capables de transcender toutes ces questions. Je mets toutes les chances de notre côté pour cette réussite. En ce qui me concerne, sachez que vous trouverez en moi ce chef, ce collaborateur entièrement à votre disposition et à votre écoute », a promis l’ancien directeur général de la police nationale.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS