Célébration de Pâques à N’Zérékoré : le message de Mgr Raphaël Balla Guilavogui aux Guinéens

A l’instar de leurs coreligionnaires du monde, les fidèles Chrétiens de Guinée, ont célébré ce dimanche, 17 avril 2022, la fête de Pâques qui marque la résurrection de Jésus Christ. A cette occasion, l’évêque du diocèse de N’Zérékoré et président du conseil épiscopal de Guinée, Monseigneur Raphaël Balla Guilavogui, a lancé un message au peuple de Guinée. Il appelle tous les Guinéens à « ressusciter les valeurs humaines » et à travailler à la réussite de la transition en cours dans le pays, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est dans la salle des ordinations du diocèse de N’Zérékoré que Monseigneur Raphaël Balla Guilavogui a présidé la messe marquant la célébration de la fête de Pâques. Dans son homélie, le président du conseil épiscopal de Guinée a formulé des prières en faveur du pays. « Nous demandons au seigneur, en ce jour de Pâques, la grâce de vivre avec le Christ ressuscité pour un plus grand témoignage de foi, d’espérance et de charité, pour une résurrection de nos valeurs humaines, pour une vie nouvelle dans nos familles et dans nos sociétés », a prié le leader religieux, avant d’exhorter le peuple croyant de Guinée à travailler à l’édification d’une Guinée nouvelle.

Raphaël Balla Guilavogui évêque du diocèse de N’Zérékor, président du conseil épiscopal de Guinée

« Notre société, en ce jour de Pâques, doit s’engager à travailler à l’édification d’une Guinée nouvelle, ressuscitant toutes les valeurs humaines : respect du prochain, respect de la vie, promotion d’une culture de la vie et non de la mort. Ça, nous devons y travailler beaucoup dans notre pays, car pour peu de choses, on nous dit qu’il y a des morts. Pour des manifestations, on nous dit qu’il y a des morts. Cela ne peut pas continuer et cela ne peut pas faire progresser un pays. Nous devons travailler à l’intégrité, à l’amour du travail bien fait, à la solidarité interethnique et interreligieuse. La tolérance, la fraternité et l’amour. Voilà les valeurs que nous devons promouvoir sans se contenter seulement de les affirmer haut et fort.

Car aucune sécurité humaine ne peut se bâtir sans la conquête absolue de ces valeurs humaines et sans un accueil véritable de Dieu », a-t-il indiqué. Pour ce leader religieux, « l’avenir de notre pays dépendra certainement de la réussite ou non de cette transition, frères et sœurs. Le dialogue et la concertation prônés par les autorités de la transition de notre pays vont dans la droite ligne du message de Pâques. A savoir, nous engager dans la dynamique d’une nouvelle vie sur la base de la réconciliation, de la paix durable et du pardon mutuel, conditions sine qua non pour un développement harmonieux de l’homme. Nous sommes aussi appelés à ressusciter nos valeurs humaines », a dit Monseigneur Raphaël Balla Guilavogui.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS