Damantang Camara, Mamadi Camara et Ibrahima Kourouma, attendus demain encore devant les enquêteurs

Damantang Albert Camara, Mamadi Camara et Ibrahima Kourouma (respectivement ministre de la sécurité et de la protection civile, ministre de l’économie et des finances, et ministre de la ville et de l’aménagement du territoire dans le dernier gouvernement d’Alpha Condé) viennent de terminer leur nouvelle journée d’audition à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale. Ces trois anciens hauts cadres guinéens ont quitté la villa 36 de la cité des nations dans l’après-midi de ce mardi, 19 avril 2022. Ils rentrent libres chez eux pour revenir demain encore sur les lieux, a appris un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

C’est dans l’après-midi que Damantang Albert Camara, Mamadi Camara et Ibrahima Kourouma sont arrivés dans les locaux de la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale. Ils sont venus répondre à une nouvelle convocation des enquêteurs, qui travaillent sous l’autorité de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières). Depuis quelques semaines, ces officiers de police judiciaire interrogent les anciens dirigeants guinéens sur des faits de détournement de deniers publics et de corruption notamment, dans lesquels ils sont soupçonnés d’être impliqués. Environ 2 heures plus tard, ils ont quitté les lieux, avec obligation de revenir demain encore pour la suite des auditions.

Avant eux, plusieurs autres dignitaires du régime Alpha Condé sont passés dans la matinée de ce mardi devant la direction centrale des investigations judiciaires. Il s’agit de l’honorable Amadou Damaro Camara (ancien président de l’Assemblée nationale), Tibou Kamara (ancien ministre de l’industrie et des PME et porte-parole du dernier gouvernement d’Alpha Condé), Sanoussy Bantama Sow (ancien ministre des sports), Ibrahima Kalil Kaba, alias Lilou (ancien ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger) et Rémy Lamah (ancien ministre de la santé). Ces derniers sont sortis vers 13 heures pour rentrer chez eux. Ils doivent aussi revenir sur les lieux jeudi prochain.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS