Détournement présumé de deniers publics : Moustapha Naïté et Cie devant la CRIEF

L’ancien ministre de la Jeunesse, mais aussi des Travaux publics, Moustapha Naïté, était ce mardi matin, 19 avril 2022, à la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Il est venu assister au procès intenté par ses avocats contre certaines mesures de l’ordonnance qui l’a placé sous contrôle judiciaire, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon le rôle d’audience de la chambre de contrôle de l’instruction de la CRIEF, Moustapha Naïté n’est pas seul dans cette affaire. L’ancien ministre est en compagnie de Youssouf Sampil et de six autres cadres du régime Alpha Condé, tous inculpés pour des faits détournement de deniers publics, corruption et complicité, et placés sous contrôle judiciaire.

N’étant pas d’accord avec certaines mesures de l’ordonnance de placement sous contrôle judiciaire (prise le 31 mars dernier par la chambre d’instruction de la CRIEF), ils ont fait appel devant la chambre de contrôle de l’instruction. Cette dernière devrait rendre sa décision cet après-midi. Si elle accède à la requête des prévenus, elle va assouplir les conditions de leur contrôle judiciaire.

A noter que parmi les restrictions imposées à Moustapha Naïté et Cie, figure une interdiction de quitter le territoire guinéen jusqu’à nouvel ordre.

Mamadou Bhoya Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS