Sheraton Grand Conakry : les dessous de la fermeture de ce fleuron de l’Hôtellerie guinéenne

Situé à Kipé Centre Émetteur (dans la commune de Ratoma), SHERATON GRAND CONAKRY est un complexe hôtelier qui a fait ses beaux jours sous le régime Alpha Condé. Cet hôtel cinq (5) étoiles de la haute banlieue de Conakry a accueilli plusieurs hôtes de marque de cet ancien chef de l’Etat guinéen et occupait la première ligne des hôtels les plus convoités de Conakry. Mais, brusquement, ce fleuron de l’Hôtellerie guinéenne a fermé ses portes le mois de décembre dernier, au grand dam de ses employés et de sa fidèle clientèle.

Officiellement, c’est pour des travaux d’entretien et de rénovation que ce complexe hôtelier a cessé de recevoir du monde. Mais, cette version officielle masquerait une autre réalité qui s’apparente à de l’abus de confiance entre la société chargée de la gestion et de l’exploitation de cet hôtel (le Groupe STARWOOD/MARRIOTT) et le propriétaire du site (la société PEARL OVERSEAS, représentée en Guinée par la société PALMA GUINEE SA). Et, c’est le Groupe STARWOOD/Marriott qui aurait lamentablement failli à ses obligations de « sécurité-santé » dans la gestion de cet hôtel.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, l’hôtel SHERATON GRAND CONAKRY est le fruit d’une « convention pour la construction et l’exploitation d’un complexe hôtelier », signée le 30 août 2012 entre l’Etat guinéen et la société PEARL OVERSEAS INVESTMENTS LIMITED (représentée en Guinée par la société PALMA GUINEE SA), d’une part ; et, d’une « convention de cession de bail », signée le 28 novembre 2012 entre les sociétés PALMA GUINEE SA et SHERATON GRAND CONAKRY, d’autre part. Mais, sur la base d’un « contrat de service et d’exploitation » signé en novembre 2013 entre PALMA GUINEE SA et le Groupe Marriott International Limited, l’hôtel SHERATON GRAND CONAKRY est exploité, depuis sa mise en service, par le groupe STARWOOD Eame License and service company BVBA. Et, « ce Groupe est aussi chargé de superviser, diriger et contrôler tous les travaux d’entretien et de réparation jugés nécessaires pour maintenir l’hôtel en bon état de fonctionnement et en conformité avec les normes et les lois de l’hôtel. Les frais d’entretien et de réparation seront prélevés sur le compte d’exploitation ».

D’ailleurs, STARWOOD a l’exclusivité dans la gestion de l’hôtel SHERATON GRAND CONAKRY. Car, dans le cadre de son contrat d’exploitation, STARWOOD interdit au propriétaire du site et ses représentants d’interférer dans le fonctionnement de l’hôtel ou les droits des sociétés STARWOOD.

Seulement, en dépit de cette exclusivité de gestion que lui confère son contrat, STARWOOD aurait lamentablement failli à ses obligations. Car, de sources concordantes, un expert envoyé par MARRIOTT en Guinée au début du mois de décembre 2021 pour tester les murs intérieurs de l’hôtel SHERATON GRAND CONAKRY a relevé « des fissures et de la moisissure » dans cet hôtel.

« Dans les 269 chambres, l’expert n’a trouvé que 35 chambres qui répondent aux critères de standard international. Ainsi, MARRIOTT a décidé de fermer l’hôtel », a confié une source sous anonymat.

Également, selon notre source, dans une démarche pour la réouverture au public de ce complexe hôtelier, le ministère guinéen de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat (en collaboration avec le ministère de la santé et de l’hygiène publique) a dépêché une mission conjointe à SHERATON GRAND CONAKRY pour faire l’état des lieux des installations et des conditions de sécurité-santé de cet hôtel. Et, apparemment, cette mission conjointe est arrivée à la conclusion que « cet hôtel est dans un très mauvais état et des éléments probants montrent que cette situation ne date pas d’aujourd’hui ».

Finalement, à la suite de « deux courriers de mis en demeure » en date du 24 mars et du 06 avril 2022 et adressés à la direction générale de SHERATON GRAND CONAKRY (restés sans effet), le ministre guinéen de la Culture, Tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah, a pris la décision de retirer, jusqu’à nouvel ordre, le « permis technique d’exploitation d’hébergement » délivré le 08 septembre 2020 au bénéfice de SHERATON GRAND CONAKRY. L’arrêté portant retrait de ce permis a été signé et est entré en vigueur le 15 avril 2022.

A suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS