Santé/humanitaire : Le Pr Hassane Bah de l’Institut médico-légal de Guinée offre des consultations et de médicaments aux malades

C’est un geste plein de symbole que vient de faire le Pr Hassane Bah, Chef service de la médecine légale à l’hôpital national d’Ignace Deen, Président de l’ordre national des médecins de Guinée et par ailleurs membre du Conseil national de la transition (CNT), également fondateur de la Polyclinique internationale de l’institut médico-légal de Guinée, en offrant aux populations de la capitale, pendant toute la journée de ce vendredi 29 avril 2022, des consultations gratuites, des produits pharmaceutiques gratuits, des examens médicaux et même des soins gratuits allant jusqu’à des interventions chirurgicales, a constaté un journaliste de Guineematin.com, dépêché sur les lieux.

L’établissement situé au quartier de Lambanyi entre le terrain de Russal et la pharmacie Le grand , dans la commune de Ratoma, a été très tôt pris d’assaut par des dizaines de patients, souffrant de différentes pathologies et venus de toutes les communes de la capitale.

C’est le cas de Sory Binta Bah, patiente hypertendue qui a exprimé toute sa reconnaissance au Pr Hassane Bah et ses équipes.

Sory Binta Bah, patiente

« Je suis venue me faire consulter et chercher des produits à la polyclinique internationale de l’institut médico-légal de Guinée de Pr Hassane Bah. Comme vous le constatez, il y a un grand monde qui est venu se faire consulter. J’ai été bien reçue, on m’a consulté, je souffre de la tension. J’ai aussi reçu gratuitement des produits pour me faire soigner. Je remercie le Pr Hassane Bah et toute son équipe. Ce n’est pas facile de voir de telles choses gracieusement offertes aux patients. Je suis contente et je remercie de tout mon cœur Pr Hassane Bah », a déclaré cette patiente.

Mamadou Oury Diallo qui se plaint d’une fatigue générale, a poussé un véritable ouf de soulagement après son passage à la polyclinique.

Mamadou Oury Diallo, patient

« Moi je suis là pour une fatigue générale. J’ai du mal sur tout le corps. J’ai été consulté ce vendredi gratuitement et j’ai bénéficié de produits pharmaceutiques pour me faire soigner. Je suis sincèrement soulagé et je remercie les initiateurs de cette journée. Ils ont cherché à plaire à Dieu en rendant service à des pauvres citoyens, qu’Allah leur soit reconnaissant et qu’il les paie d’un meilleur salaire », a béni cet autre patient, un sachet plein de produits pharmaceutiques gracieusement offerts, tenu à la main.

Ces consultations qui ont mobilisé du monde ont été réalisées par des spécialistes de haut niveau comme le Pr Alassane Laho Diallo, Chef de service de neurologie à l’hôpital d’amitié sino-guinéen, qui s’est porté candidat à accompagner Pr Hassane Bah dans la réalisation de cette journée de consultations gratuites :

« Nous sommes en train de faire des consultations de neurologie et de donner gratuitement des médicaments. Je suis assisté d’une équipe constituée à cet effet. Nous avons reçu des dizaines de patients souffrant de problèmes de nerfs.  Nous pensons que la population guinéenne a besoin de telles prestations. Avec la conjoncture actuelle et surtout, n’oubliez pas, avec le mois de ramadan, il est de notre devoir d’offrir gratuitement nos services aux patients. C’est notre contribution et c’est notre part pour l’observation de ce mois béni de ramadan qui tire à sa fin. Avec tous les problèmes économiques que les gens traversent, s’il leur était demandé de trouver de l’argent pour se faire consulter par des spécialistes d’un tel niveau, il n’est pas évident qu’un si grand nombre ait eu accès. C’est pourquoi, nous avons décidé d’accompagner le Pr Hassane Bah dans la réalisation de cet objectif humanitaire de grande portée », a expliqué ce médecin neurologue.

En médecine générale, c’est le Dr Diatta Daniel Issa, nigérien de nationalité qui reçoit les patients.

« Depuis le matin, nous recevons des patients qui se plaignent de divers problèmes de santé. Il y en a qui se plaignent de la gastro andrologie, d’autres des problèmes cardiovasculaires et certains sont des hypertendus…On reçoit un peu de tout et nous essayons de nous en occuper et d’offrir gratuitement des produits », a souligné ce généraliste.

A la pharmacie d’urgence, les rayons sont progressivement vidés de leurs produits et distribués gratuitement aux malades. Dr Boubacar Taran Diallo, le responsable de la pharmacie d’urgence, se dit fier de participer à cette activité.

« Depuis le matin, ça se passe bien. A l’accueil, les patients se font enregistrer. L’engouement est là. Après l’accueil, le patient va se faire consulter et passe à la pharmacie pour recevoir les produits qui sont gratuitement dispensés. En fonction de la pathologie, il y a des antalgiques, des antiparasitaires, anti inflammatoires… ». Autant de produits distribués gratuitement, a précisé Dr Boubacar Taran Diallo, qui encourage et salue cette initiative du Pr Hassane Bah.

Pour le médecin-légiste, le Pr Hassane Bah, cette initiative est puisée de la foi et de la volonté de servir professionnellement et socialement les populations. A 13 h déjà, plus de 100 personnes consultées sont passées à la pharmacie d’urgence et ont bénéficié gratuitement de médicaments.

Pr Hassane Bah, fondateur de l’Institut médico-légal de Guinée

« En tant que musulman, nous sommes au mois de Ramadan, un mois saint et béni de Dieu. Chacun est appelé à se rapprocher de son seigneur en venant en aide à ses prochains, autant que l’on peut. Ceci étant, je suis médecin, c’est ce que je peux faire. J’ai décidé avec certains de mes collègues d’organiser des consultations médicales gratuites et de dons de médicaments aux citoyens. Ces consultations sont faites par des spécialistes dans plusieurs domaines comme la cardiologie, la neurologie, la gastro andrologie, la médecine générale… Comme vous le savez, après un mois de pénitence, nos compatriotes sont épuisés et ont besoin d’être soignés et ou conseillés pour leur éviter des complications graves qu’on peut avoir après le mois de ramadan. C’est pourquoi nous avons décidé  de faire ces consultations, mais en plus, nous donnons gratuitement des médicaments, nous faisons des examens biologiques et radiologiques ; et en cas d’urgence, nous procédons à des interventions chirurgicales gratuites », a précisé ce philanthrope.

Pour réussir cette activité humanitaire rarissime, Pr Hassane Bah a sollicité et obtenu l’appui de certains laboratoires, pharmaciens, médecins et de bonnes volontés.

«  Nous avons obtenu l’appui des bonnes volontés comme Kaplin, chez Doumbouya et d’autres personnes de bonne volonté ont acheté des produits et mis à notre disposition puisque nous n’avons pas accepté de prendre de l’argent. Il faut également ajouter qu’en plus de ceux-ci, il y a des spécialistes comme Pr Dadhi et son équipe, Pr Alassane Laho ? Dr Diallo, Dr Aly Diatta qui est un expatrié et tant d’autres cadres qui ont bien voulu s’associer à nous en abandonnant toutes leurs activités pour offrir gratuitement leurs services à nos compatriotes », a expliqué le Président de l’ordre national des médecins de Guinée.

Organisée pour la deuxième fois en deux ans, cette journée a connu un franc succès avec la participation de plus d’une centaine de personnes. En bon croyant, Pr Hassane Bah se réjouit de la réussite de cette activité et dit toute sa joie de servir ses compatriotes dans le seul but d’avoir la satisfaction de son Créateur.

« Je n’ai eu aucune difficulté à passer le message et nous rendons grâce à Dieu qui a permis à des personnes qui en avaient besoin de bénéficier ces prestations. C’est l’occasion pour moi de rappeler nos concitoyens d’aller à la recherche de la clémence de notre Créateur mais aussi d’écouter les conseils des médecins. Il nous a dit que ‘’ne peut gêner que celui qui est en bonne santé et qui a la capacité de le faire’’. Ça c’est très important. Nos compatriotes doivent accepter de suivre les conseils des médecins pour éviter d’avoir des problèmes de santé », mais ce n’est pas tout.

Cet expert en médecine légale rappelle à ces collègues la portée scientifique, sociale et humanitaire de cette discipline réservée à la crème de la société.

« La médecine est une discipline scientifique à caractère social. A chaque occasion, nous devons faire ressortir son caractère social et humanitaire. Etre un médecin, c’est faire de l’altruisme, c’est être un homme de Dieu. Devant toutes les épreuves, devant chaque malade, nous devons nous rapprocher de Dieu, soulager la souffrance des populations, surtout du patient et non pas forcément courir derrière la rémunération », a conseillé le fondateur de l’institut médico-légal de Guinée.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS