Jugement des crimes de sang : Taliby Dabo donne rendez-vous au FNDC devant la justice

Les poursuites judiciaires annoncées contre Alpha Condé et 26 autres dignitaires de son régime, soupçonnés d’avoir une responsabilité dans la commission des crimes de sang enregistrés pendant le règne de l’ancien président guinéen, ne semble pas ébranler Taliby Dabo, membre influent de la coordination régionale du RPG Arc-en-ciel à Kankan. Ce cadre de l’ancien parti au pouvoir estime que cette procédure judiciaire permettra à son camp de sortir les preuves prouvant que c’est le FNDC, le mouvement qui a piloté la lutte contre le troisième mandat du président Alpha Condé, qui est responsable de ces crimes.

« Il ne s’agit pas seulement d’accuser, il faut apporter des preuves de ce qui a été fait sur le terrain. De notre côté, on a assez de preuves contre le FNDC. Ce sont des preuves irréfutables. On a trois brochures déjà disponibles dans lesquelles on a des preuves réunies de façon minutieuse. Nous avons des faits et des images qui choquent. Nous, on les gardait, parce que pour eux, tout ce qu’ils font, c’est ce qui est normal. Et ce que les autres font, ne l’est pas. Ils ont pris assez de responsabilités, en organisant les manifestations. Je remercie d’ailleurs le procureur Charles Wright, parce qu’il va nous permettre désormais de défier le FNDC, en les amenant devant les faits. Ce sont les preuves qui vont nous séparer », a réagi Taliby Dabo.

L’ancien président guinéen, Alpha Condé, et les 26 cadres de son régime cités par le procureur général près la Cour d’appel de Conakry ne sont pas les seuls visés par les poursuites annoncées. Alphonse Charles Wright a instruit le parquet de Dixinn d’engager aussi des poursuites contre les organisateurs des manifestations, qui auraient violé la loi et favorisé la commission des crimes de sang.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS