Compétition nationale de calcul écrit et mental de UCMAS : des trophées, médailles et satisfécits décernés aux candidats

Lancé samedi dernier à Conakry, la deuxième édition de la compétition nationale du concept universel mental des systèmes arithmétiques (UCMAS) a été clôturée hier, samedi 14 mai 2022. Et, 242 élèves compétiteurs venus de plusieurs écoles privées de la capitale et des responsables d’écoles ont reçu des satisfécits, ainsi des médailles, des tablettes portables des mains des organisateurs, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’initiative consiste à développer les cerveaux des jeunes apprenants et leur permettre de se familiariser à ce nouveau concept. La cérémonie de distinction de ce samedi a réuni les parents d’élèves, les responsables des établissements partenaires et les cadres du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation. Et, selon Saikou Oumar Baldé,  directeur général UCMAS Guinée, les satisfécits ont été remis à  30% de ceux qui ont compéti.

Saikou Oumar Baldé, directeur général de UCMAS

« Aujourd’hui nous avons procédé à la remise des trophées, des médailles et des satisfécits non seulement aux élèves, mais aussi aux écoles partenaires. Nous avons donc un sentiment de joie et de satisfaction, parce que nos invités, nos élèves ont tous été satisfaits. Comme vous l’avez remarqué, il y a différentes catégories et cela veut dire que les élèves ont différents niveaux. Chaque niveau est considéré comme une catégorie, c’est raison pour laquelle vous avez entendu le rouge, le vert, le bleu… Ici, à UCMAS, on n’a pas besoin de dire qu’il faut terminer le programme pour développer sa capacité mentale. C’est un processus. Nous apprenons aux enfants cette créativité. Nous n’avons pas besoin de dire qu’il faut être majeur avant de passer à la compétition. L’objectif de UCMAS c’est d’enseigner aux enfants cette compétitivité et cette créativité dans la vie. Nous avons remis les satisfécits à 30% de ceux qui ont compéti juste parce qu’il faut montrer qu’il y a une différence pour pousser les autres à exceller. C’est la raison pour laquelle il y eu cette différence ; sinon, vous avez tous suivi pendant la compétition que chacun essayait de batailler pour obtenir la première place. UCMAS a une particularité qui est complètement différente de l’enseignement normal à l’école. Les enseignants et instituteurs de UCMAS sont formés spécifiquement pour pouvoir dispenser les cours du UCMAS. Quelqu’un qui n’a pas suivi cette formation, même s’il est enseignant, n’est pas en mesure de dispenser les cours. Puisque la méthodologie et les instruments utilisés sont complètement différents de la méthodologie classique. Notre souhait est aujourd’hui d’appeler l’État à accepter d’accompagner cette initiative pour permettre non seulement aux élèves d’avoir accès à ce programme, mais aussi de l’accompagner. Cette année nous avons eu 242 compétiteurs avec environ 1200 élèves. Et, nous estimons que l’année prochaine nous serons à 1000 candidats au minimum ; et, nous comptons avoir 3000 élèves formés », a dit Saikou Oumar Baldé.

Pour sa part, Noelle Hachem, la directrice générale du lycée Libanais, s’est félicité des avantages de ce programme qu’elle a eu à expérimenter dans son établissement.

Noelle Hachem, directrice générale du lycée Libanais

« Je suis très fière de voir nos élèves participer à la deuxième édition du concours UCMAS. Pour la petite histoire, lorsque Mme Diallo et son équipe étaient venues me présenter UCMAS, sa méthodologie en calcul mental, j’étais dubitative. Néanmoins, parce qu’il le faut, en tant que responsable éducatif, allez toujours de l’avant, nous réinventer et être à l’écoute de nouvelles méthodes pédagogiques, j’ai accepté de faire un essai et d’intégrer les cours UCMAS au sein de mon établissement. J’ai observé les séances et je ne l’ai pas regretté. Les élèves étaient intéressés, même enchantés à l’idée de jouer en comptant et compter en jouant. Au fil des mois, ils se sont appropriés cette méthode qui les a aidé à développer différentes compétences pas des moindres : la concentration, la confiance en soi, le dépassement de soi. Je tiens donc à féliciter tous les élèves pour leur implication de chaque instant et leur participation à ce concours. Nos félicitations à nos élèves gagnants qui nous ont honorés et bravo aux autres établissements. Bravo à tous les participants, quels que soient vos résultats vous n’avez pas démérité. La plus belle des victoires c’est d’être arrivé jusqu’ici », a indiqué Noelle Hachem.

De son côté, Tidiane Touré, parent d’une lauréate, a confié que ce programme a permis d’améliorer le niveau de ses enfants ces derniers temps.

Tidiane Touré, parent d’une lauréate

« Je suis très content parce que ma fille Oumou Tidiane Touré a raflé la première place du concours dans sa catégorie les « Marons ». Je suis comblé de joie à plus d’un titre pour non seulement le prix qu’elle a remporté, mais ses frères aussi ont été bien classés. Mais, je suis surtout content parce que ce programme aide les enfants à se développer et à développer la manière d’utiliser leurs cerveaux. Et, les enfants ont besoin de ça. C’est pourquoi que moi j’ai inscrit mes enfants à ce programme depuis plus d’un an. Franchement je suis plus que satisfait du résultat que ça donne. Je vois l’impact de ce programme sur leurs résultats même à l’école. C’est vrai que c’est un programme qui est nouveau en Guinée, contrairement à beaucoup d’autres pays. Mais, je pense qu’au fil du temps, ça pourrait aller. Au début, quand moi j’ai été contacté par le programme, les élèves n’étaient pas nombreux. Mais, aujourd’hui je vois qu’il y en a beaucoup. Cela veut dire que le programme fait son petit chemin et j’espère que nous continuerons à aider les enfants à développer les aptitudes qu’ils n’ont pas forcément en dehors de ce programme », a dit Tidiane Touré.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS