Kankan : le FONIJ apporte un appui de 400 millions à 15 jeunes entrepreneurs

Le Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ) apporte un accompagnement technique et financier aux jeunes entrepreneurs, porteurs de projets de la région administrative de Kankan. Quinze d’entre eux ont bénéficié de chèques bancaires d’une valeur de 400 millions de francs guinéens. La remise, organisée hier, samedi 14 mai 2022, a mobilisé les bénéficiaires, les initiateurs et les autorités administratives, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est à l’issue d’une formation de quarante (40) jeunes promoteurs en esprit d’entreprise et en développement personnel, que quinze (15) d’entre eux, outillés en Gestion efficiente des entreprises, la fructification des revenus et la connaissance de soi, ont été retenus à travers une évaluation. Ces jeunes ont bénéficié d’un accompagnement technique et financier du FONIJ.

La cérémonie de remise des spécimens de chèques s’est déroulée à la maison des jeunes. Cette initiative du FONIJ vise à appuyer ces jeunes entrepreneurs de la région en mettant à leur disposition un montant de 400 millions de francs guinéens. Cet accompagnement va leur permettre de développer leurs différents projets afin de faciliter la création d’autres emplois, ensuite rembourser pour mettre le financement d’autres jeunes entrepreneurs.

Mariama Ciré Baldé, directrice générale du FONI

Dans discours, Mariama Ciré Baldé, directrice générale du FONIJ, est revenue sur l’importance de cet accompagnement. « Il faut rappeler que le projet « Formation des Jeunes à l’Esprit d’entreprise et Financement des microprojets » est une activité que le FONIJ organise chaque année dans les différentes régions administratives du pays dont l’objectif est de favoriser l’insertion socioéconomique et professionnelle des jeunes par le biais de l’entrepreneuriat et leur participation au processus de développement économique du pays. Malgré la détermination du Gouvernement à favoriser la participation des jeunes au processus du développement socioéconomique du pays, d’énormes difficultés existent dans le domaine de l’insertion des jeunes. Ces difficultés sont le plus souvent liées à des questions de formation mais aussi à l’accès au financement pour le démarrage de leurs activités. Pour inverser cette tendance et encourager la promotion de l’Entrepreneuriat jeunes, l’État a mis en œuvre, à travers le FONIJ, plusieurs programmes et projets en faveurs de l’insertion des jeunes à travers non seulement la formation, la mise en relation mais aussi l’accompagnement financier des projets d’entreprises individuels et collectifs… ».

Sory 1 camara, porte parole des jeunes entrepreneurs

Les Jeunes entrepreneurs, bénéficiaires de cet accompagnement, se sont engagés à faire preuve de détermination tout en respectant les principes édictés par les initiateurs. « Nous les Jeunes entrepreneurs de la région administrative de Kankan, nous vous rassurons de notre détermination à œuvrer selon vos visions pour le changement positif de notre pays et particulièrement de la région administrative de Kankan. Nous jeunes entrepreneurs de cet appui, nous nous engageons à mériter la confiance qui a été placé en nous à l’effet de rembourser les crédits qui nous seront alloués pour la mise en route de nos différents projets de développement », a laissé entendre Sory 1 Camara, leur porte-parole.

Mohamed Billy Kaba, Secrétaire Général du ministère de la jeunesse et du sport

Présidant cette cérémonie de remise, Mohamed Billy Kaba, Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports, est également revenu les opportunités qu’offre cet appui aux jeunes de Kankan. « C’est un grand honneur pour moi de présider cette cérémonie relative à la clôture de la formation intensive en entrepreneuriat qui sera suivie de la remise des attestations aux 15 meilleurs jeunes promoteurs de la Région Administrative de Kankan et des spécimens de chèques. C’est l’occasion pour moi de rappeler que l’objectif de ce projet est de contribuer au renforcement du capital humain nécessaire pour utiliser efficacement les riches ressources naturelles de la Guinée et de promouvoir une croissance économique plus élevée, stable et durable », a-t-il laissé entendre.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS