Kankan : le METFP et le MESRSI coachent des élèves du secondaire pour les pousser vers des filières professionnelles

C’est sous le thème « Bien préparer mon orientation pour mieux intégrer le monde professionnel » que le Salon De l’Orientation (SDO) s’est ouvert hier, samedi 14 mai 2022. Les locaux de l’Université Julius Nyerere de Kankan ont servi de cadre à la cérémonie. Une initiative du ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et celui de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après Faranah et N’Zérékoré, la mission conjointe des deux départements ministériels a lancé le Salon De l’Orientation (SDO) à l’université de Kankan en présence du recteur de l’université, des cadres de l’inspection régionale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ainsi que de nombreux jeunes élèves venus des différents collèges et lycées de Kankan.

Après la visite des stands installés par les deux ministères, les élèves ont été longuement entretenus dans un des amphithéâtres de l’université. L’occasion a été mise à profit pour présenter les messages des trois ministères chargés de l’éducation.

Zaïnoul Abidine Barry, Conseiller chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle au METFP

Interrogé au sortir de la rencontre, Zaïnoul Abidine Barry, Conseiller de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a parlé d’une journée réussie. Il a émis le souhait que les jeunes vont opter pour des filières de l’Enseignement professionnel. « Cette journée a été une réussite. Il y a eu une forte mobilisation et nous avons fait passer les messages des trois ministres et nous-mêmes. Aussi, les cadres des différents départements ont été formés sur l’utilisation des différentes plateformes : www.parcoursproguinee.org, qui permet d’indiquer aux élèves les différentes opportunités de formation qui existent à l’Enseignement technique, et www.gupol.orgpour l’enseignement supérieur», a expliqué le conseiller du ministre.

Poursuivant, M. Barry a insisté sur le fait qu’il existe désormais une passerelle entre la formation professionnelle et la poursuite des études supérieures. Il a précisé que tout dépendra de la note obtenue par l’élève inscrit dans une des filières de l’enseignement technique. C’est pourquoi, Zainoul Abidine Barry a invité les parents à encourager leurs enfants à opter pour l’Enseignement Technique pour bénéficier de compétences garantissant leur employabilité.

Zakaria Diallo, Directeur chargé de la modernisation de l’information au ministère de l’enseignement supérieur


Pour sa part, le Directeur du service de modernisation de l’information au Ministère de l’Enseignement Supérieur, s’est réjoui de l’utilisation d’une nouvelle méthode de sensibilisation à travers l’installation des stands avec l’essentiel des programmes, leurs finalités et aussi l’ensemble des outils pédagogiques. « Nous avons un sentiment de satisfaction étant donné que le choix est un choix projet et de carrière qui découle des choix que les élèves feront au lycée et qui pourraient sceller leur devenir professionnel », a laissé entendre Zakaria Diallo.

En outre, Monsieur Diallo a précisé que la création de la Direction générale de l’innovation tient compte des nouvelles filières ou opportunités de métiers qui s’offrent à l’enseignement supérieur. C’est pourquoi, précise-t-il, l’intégration des techniques de l’Information et de la Communication est une opportunité à saisir tant au niveau de l’enseignement professionnel qu’au niveau de l’enseignement supérieur.

De Kankan, Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS