Kaloum : encadreurs et candidats saluent le déroulement des examens blancs

En route vers les examens nationaux session 2022. A trois semaines du lancement des premières épreuves, les candidats sont soumis à un test permettant de jauger leur niveau. Il s’agit des examens blancs, qui ont démarré ce lundi, 16 mai 2022, dans tout le pays. Et cette première journée s’est déroulée dans des conditions satisfaisantes, selon les encadreurs et les élèves rencontrés par une journaliste de Guineematin.com dans la commune de Kaloum, à Conakry.

Ismaël Sylla, censeur du lycée 2 octobre de Kaloum

« Les examens blancs ont bien démarré chez nous », se félicite Ismaël Sylla, censeur du lycée 2 octobre de Kaloum. Selon lui, ces évaluations se déroulent dans le plus grand sérieux dans son établissement. « Nous y mettons tout le sérieux, parce que c’est une étape très importante du processus de préparation des examens nationaux. Ça permet à l’Etat de détecter et de corriger les imperfections, mais aussi aux candidats eux-mêmes de jauger leur niveau et de mieux se préparer à affronter les examens nationaux. Donc, ils sont installés comme il se doit, et il n’y a pas de communication entre eux. Les téléphones aussi sont interdits dans les salles de classe. Et pour le moment, tout se passe bien, on n’a rencontré aucun problème », a indiqué ce responsable éducatif.

 

Même son de cloche chez Alpha Oumar Diallo, directeur de l’école primaire du Centre. « Dans notre établissement ici, tout se passe bien. Les encadreurs, les enseignants et les élèves, tout le monde est conscient que la tricherie ne sera pas tolérée. Donc, chacun respecte les règles pour éviter d’avoir des problèmes. Nous saluons les nouvelles mesures prises par notre département de tutelle pour qualifier davantage les examens nationaux, et nous pensons que nous devons tous nous unir pour leur respect. Les parents d’élèves eux-mêmes doivent accompagner les encadreurs dans ce combat, car ça y va de l’intérêt de la nation, parce que le développement d’une nation, c’est l’éducation avant tout », a-t-il dit.

Boubacar Bah, élève à l’école primaire du Centre

Du côté des élèves également, c’est la satisfaction. Boubacar Bah, élève à l’école primaire du Centre, indique que les épreuves sont très abordables. « Les épreuves étaient abordables, donc j’ai vite traité et je suis sorti. Ça me permet de rentrer pour réviser les autres matières. Moi, je n’ai vraiment pas peur, parce que j’ai confiance en moi. Nos enseignants organisent de séances de révision chaque soir pour bien nous préparer. A la maison aussi, mes parents me poussent à bien réviser mes leçons », a dit ce candidat à l’examen d’entrée en 7ème année.

Makhissa Camara, élève de l’école primaire du centre

Selon le calendrier établi par le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, les examens nationaux 2022 se dérouleront du 6 au 21 juin prochain. Le Certificat de fin d’études élémentaires (CEE) aura lieu du 6 au 8 juin. Il sera suivi du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) du 10 au 15 juin 2022. Et le Baccalauréat unique se tiendra du 17 au 21 juin 2022.

Aïssatou Sadio Bah pour Guinematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS