Refus de libérer Kassory Fofana et Cie : Me Ousmane Seye dénonce « un acharnement » du procureur de la CRIEF

Comme annoncé précédemment, les avocats de l’ancien Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana et Cie ont animé une conférence de presse à Conakry ce vendredi, 20 mai 2022, pour leur ressentiment après le refus du procureur spécial de la CRIEF, Aly Touré, à la libération de leurs clients. Et, en prenant la parole à cette conférence de presse, Me Ousmane Seye, un des avocats de Kassory Fofana, a accusé le parquet de la CRIEF d’être « allergique au droit ». Cet avocat au barreau du Sénégal a accusé le procureur Aly Touré « d’acharnement » contre ses clients au mépris du droit.

« Nous allons user de toutes les voies de droit pour faire cesser ces arrestations arbitraires. Le procureur spécial est allergique au droit. Même quand il parle, il ne fait pas référence au droit. Ça démontre qu’il n’est oasis juste. La loi n’a pas été appliquée. C’est un sentiment personnel qui a prévalu, c’est un acharnement. Et, l’avenir tranchera et jugera. Nous ne baisserons pas les bras. Nos clients ne baisseront pas les bras. Il faut que les autorités rappellent le procureur très spécial à l’ordre. Il faut qu’il applique la loi. Et, nous nous battrons », a martelé Me Ousmane Seye.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS