Alpha Condé autorisé à se faire soigner à l’étranger : l’UFDG trouve « tout à fait normale » cette décision du CNRD

L’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) n’a aucun problème avec le voyage d’Alpha Condé, autorisé par la junte militaire au pouvoir à aller se faire soigner en Turquie. C’est Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de la formation politique, qui l’a fait savoir lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, ce samedi 21 mai 2022. Ce proche de Cellou Dalein Diallo a laissé entendre que l’UFDG trouve tout à fait normal que toute personne qui est malade puisse bénéficier de soins appropriés, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

« Sur le plan humain, on a aucun problème que quelqu’un est malade aille se faire soigner. Je pense qu’aujourd’hui, M. Alpha Condé lui-même s’est rendu compte de deux grosses erreurs : pendant 11 ans, s’il avait créé des conditions ici, s’il avait mis en place des moyens pour faire des hôpitaux modernes, il aurait pu se faire soigner ici. S’il va à l’extérieur, c’est parce que pendant 11 ans, il n’a absolument rien fait. La deuxième chose, aussi fondamentale, c’est que lui, a empêché d’autres d’aller se faire soigner, et lui, on l’autorise à le faire.

Alors, je pense qu’il a compris aussi que sur le plan humain, quand quelqu’un est malade, même si c’est ton adversaire politique, tu n’as pas le droit de ne pas le laisser se soigner. Donc, c’est tout à fait normal s’il est malade, qu’il aille se faire soigner. Mais s’il avait fini l’hôpital Donka et y avait mis des moyens modernes, on aurait eu un hôpital moderne ici, où on pourrait traiter tous les malades. Mais ça été une perte de temps et je pense qu’il doit avoir ça comme regret aujourd’hui », a dit Dr Fodé Oussou Fofana.

Visé par des poursuites judiciaires pour les crimes de sang commis sous son régime, Alpha Condé était interdit de sortir de la Guinée. Mais, dans un communiqué lu hier soir à la télévision nationale, le CNRD (Comité national du rassemblement et le développement) a annoncé l’avoir autorisé à aller se faire soigner à l’étranger. L’ancien président guinéen aurait quitté Conakry ce samedi matin pour la Turquie.

Mamadou Yaya Petel Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS