Mory Condé à N’Zérékoré : « les bâtiments de l’Etat récupérés serviront de logements aux fonctionnaires »

Présents dans la région forestière pour une « immersion gouvernementale », les ministres se sont tous rendus ce lundi, 23 mai 2022, au camp Béhanzin de N’Zérékoré. A l’occasion de cette visite, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation s’est adressé aux militaires en service dans ce camp.

Mory Condé est revenu sur le bien-fondé de la récupération des biens de l’Etat, entamée récemment par la junte militaire au pouvoir. Il a expliqué que cette opération vise à rendre à l’Etat ce qui lui appartient, tout en précisant que les bâtiments qui seront récupérés ne seront pas cassés. Selon lui, ces maisons seront mises à la disposition du patrimoine bâti public et serviront de logements aux fonctionnaires qui seront mutés à l’intérieur du pays.

Mory Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation

« Après la saison hivernale, ces biens vont être récupérés. Toutes les personnes qui ont, de par leur position, construit sur un mètre carré sur les domaines qui appartiennent à l’État, seront touchées. Quand ça sera récupéré, ça ne sera ni pour le Premier ministre, Mohamed Béavogui, ni pour un membre de son gouvernement, mais ça sera plutôt pour les citoyens de N’Zérékoré que vous êtes. Aujourd’hui, vous avez des enseignants qui sont mutés par exemple à N’Zérékoré, des médecins, mais qui parfois, ont du mal à rejoindre leur poste avec leurs familles à cause de la cherté de la vie.

Parce que les salaires qu’ils prennent à la fonction publique ne permettent pas aux fonctionnaires de se prendre en charge suffisamment. Pour réduire la charge à ces fonctionnaires, le gouvernement a décidé qu’il fallait récupérer ces bâtiments. Une fois récupérés, ils vont être immatriculés dans le lit foncier du patrimoine bâti de N’Zérékoré. Et ainsi, les fonctionnaires en poste qui vont être envoyés à l’intérieur du pays, auront désormais où loger à travers les éléments du patrimoine bâti.

Mory Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation

Pour le moment, de Coyah à Yomou, il n’y a pas eu de casse d’un seul bâtiment récupéré. Les allégations que vous attendez par-ci par-là, de bouche à oreille ou dans la presse, nous mettons quiconque au défi de montrer un seul bâtiment qui a été récupéré à l’intérieur du pays et qui a fait l’objet de casse. Ça n’existe nulle part. Les casses qui ont eu lieu dans certaines localités, c’est dans le cadre de la libération des entreprises de la route », a indiqué Mory Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS