Elhadj Karamo Diawara sur le Hajj2022 : « le pèlerinage de cette année sera le meilleur… Ce sera comme quelqu’un qui va à Paris »

« L’Etat a préfinancé à hauteur de 50% pour que les pèlerins puissent s’acquitter de leur pèlerinage sans problème… Je vous assure, le pèlerinage de cette année sera le meilleur, par la grâce de Dieu ! Ce sera comme quelqu’un qui va à Paris », a déclaré Elhadj Karamo Diawara.

Le secrétaire général des affaires religieuses, Elhadj Karamo Diawara, était face à la presse à Conakry ce samedi, 28 mai 2022, pour parler du Hajj 2022 sur les lieux Saints de l’islam (à la Mecque) et ses exigences sanitaires et financières. Et, sur ce dernier point, il a laissé entendre que l’Etat guinéen a préfinancé à hauteur de 50% le hajj de cette année pour éviter les retards et d’autres problèmes aux pèlerins Guinéens. Egalement, il a tenu à rassurer des dispositions prises par le gouvernement pour faciliter le hajj aux pèlerins Guinéens afin d’éviter que ce voyage de pénitence soit un calvaire pour eux.

Guineematin.com vous propose ci-dessous un extrait de son allocution devant les professionnels de médias.

Elhadj Karamo Diawara, secrétaire général des affaires religieuses

« Je voudrais vous assurer tout d’abord que cette année, à travers l’équipe dynamique du secrétariat général des affaires religieuses, nous sommes animés de l’esprit de volonté et de bien faire le pèlerinage sans problème. C’est juste le mardi dernier que nous avons reçu les dernières informations concernant les différentes prestations qui exigent l’aspect financier pour l’Etat. Nous ne pouvons pas communiquer sur les données, notamment financières, si nous ne les avons pas. C’est pourquoi l’annonce a été faite à la date que vous connaissez. Donc, toutes les dispositions techniques sont déjà prises au niveau de mon département, en collaboration avec toutes les agences privées, tout en rassurant les pèlerins quant à leur sécurité. Le président de la République soucieux de la réussite du Hajj cette année a donné des instructions fermes au Premier ministre de débloquer et préfinancer l’ensemble des exigences financières obligatoires et indispensables pour l’obtention des visas. Donc, l’Etat a préfinancé à hauteur de 50% pour que les pèlerins puissent s’acquitter de leur pèlerinage sans problème. Il faut dire qu’un pèlerin ne peut avoir accès à son Visa que seulement s’il a payé, ses frais de logement partout où cela est demandé à la Mecque, les frais de transport, les frais des tentes à Mina et à Arafat, les TVA et les taxes aéroportuaires. Or, jusqu’à date, nous n’avons reçu aucune somme au compte du Hajj de la part de potentiel pèlerin pour tous ces frais. Alors qu’on ne peut pas avoir accès aux Visas des pèlerins tant que tout cela n’est pas payé par les pèlerins. Donc, l’Etat, sous la haute direction du président de la République a jugé nécessaire de préfinancer ça pour que nous puissions avoir les visas tranquillement et constituer les convois tranquillement. Habituellement, on dit que le pèlerinage pour les Guinéens c’est du calvaire. Mais, je vous assure que le pèlerinage de cette année sera le meilleur, par la grâce de Dieu, comme quelqu’un qui va à Paris. Une fois le pèlerin enregistré, il aura toutes les informations à travers le système électronique tels que : les convois, les jours de départ, les logements, le nom de son guide et tout ce qui est nécessaire pour sa tranquillité », a indiqué Elhadj Karamo Diawara.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS