Le ministre Bachir Diallo à Kankan : « l’administration est presque absente à l’intérieur du pays »

En séjour à Kankan dans le cadre de l’immersion du gouvernement à l’intérieur du pays, le ministre de la sécurité et de la protection civile a visité les unités de police de cette ville, ce lundi 30 mai 2022. Bachir Diallo a fait un constat alarmant, déplorant une absence de l’administration sur le terrain, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Arrivés ce week-end à Kankan, en provenance de N’Zérékoré, les membres du gouvernent de transition ont entamé leurs activités sur le terrain. Pour sa part, le ministre de la sécurité et de la protection civile a commencé par une visite des unités de police de la ville, ce lundi 30 mai. Bachir Diallo est allé constater les réalités dans ces services et échanger avec les acteurs sur le terrain. Et à l’issue de sa tournée, il a parlé d’un constat globalement déplorable.

Le constat est simple : on a l’impression que tout s’arrête à Conakry. À l’intérieur, l’administration est presque absente. Les unités de l’intérieur sont presque oubliées. Lorsqu’on s’est rendu dans certaines unités, on s’est rendu compte qu’il y avait la moitié des effectifs qui ne venait pas. On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’infrastructures, qu’il n’y avait pas de crédits de fonctionnement. Donc, il faut amener ces unités de l’intérieur à jouer leur rôle tel qu’on le fait à Conakry dans la capitale », a dit le ministre Bachir Diallo.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS