Soins à domicile : les « infirmiers pour le développement de la santé » dans les quartiers de Conakry

L’association des infirmiers pour le développement de la santé (AIPDS) poursuit sa campagne de sensibilisation sur les soins à domicile. Après Hamdallaye, elle a entamé l’étape de Kipé, ce dimanche 29 mai 2022. Ses agents vont dans les ménages pour informer et sensibiliser les citoyens sur la nécessité de faire un contrôle médical en vue de bénéficier des soins appropriés à domicile, a constaté un reporter de Guineematin.com qui a suivi les agents sensibilisateurs.

Mme Diallo Aïssatou Bah, présidente de l’association des infirmiers pour le développement de la santé (AIPDS)

« Comme la maladie et l’être humain sont inséparables, et beaucoup de citoyens du pays n’ont pas les moyens nécessaires leur permettant d’accéder aux soins de santé primaire, nous membres de l’association pour le développement de la santé, avons pris l’initiative d’aller dans les différents ménages pour sensibiliser les citoyens et les aider à se faire consulter d’abord, puis se faire soigner soit à leurs domiciles soit dans la structure sanitaire la plus proche », a expliqué Mme Diallo Aïssatou Bah, présidente de l’association des infirmiers pour le développement de la santé.

Selon elle, l’objectif est d’amener les citoyens à accepter de contrôler leur statut sanitaire (tension artérielle, la température, TDR paludisme…) à la fin de chaque mois. « Si le ménage accepte d’adhérer, on l’inscrit, on prend son numéro de téléphone et nous aussi, on lui laisse nos contacts. En cas d’urgence, on peut nous appeler pour venir faire le constat, on prend la voie veineuse, s’il y a lieu que l’intéressé soit référé à une structure de santé, avant qu’on ne le réfère à un centre hospitalier. Donc, on fait les soins d’urgence avant d’envoyer le patient à l’hôpital », a fait savoir Mme Diallo Aïssatou Bah.

Fodé Mamoudou Camara, habitant de Kipé Dadia

Fodé Mamoudou Camara, habitant de Kipé Dadia, est l’un des chefs de familles qui ont reçu l’équipe de sensibilisation ce dimanche 29 mai. Il a vivement salué cette initiative, tout en promettant d’accompagner l’AIPDS dans sa démarche. « Vraiment, je suis très content. C’est la première que je vois une association sanitaire qui vient vers les citoyens dans leurs domiciles pour contrôler leur statut sanitaire et offrir des soins à domicile à des malades. Vraiment, je suis content de cette belle initiative. Moi, je suis responsable de famille, et en même temps, responsable au niveau de mon secteur ici.

Donc, l’association peut compter sur moi pour les aider à aider la population à faire leur contrôle médical et à bénéficier des soins appropriés. Parce que c’est une bonne initiative qu’elle a prise comme ça et c’est la première fois que je vois des médecins passer de porte à porte pour apporter des soins à domicile à des personnes nécessiteuses. Vous savez, la population guinéenne est majoritairement analphabète, donc si une telle association se déplace régulièrement dans les familles pour échanger avec les gens dans toutes les langues nationales sur leur état de santé et offrir des soins adéquats à domicile, c’est vraiment salutaire », a dit ce citoyen.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. 622919225

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS